Accueil » RÉGIONS » Des lâchers d’eau d’irrigation à partir des barrages Oued Fodda et Sidi Yacoub

Des lâchers d’eau d’irrigation à partir des barrages Oued Fodda et Sidi Yacoub

La sécheresse qui sévit depuis le mois de mars a influé négativement sur des centaines d’hectares de verdure, notamment les blés qui, au niveau de la wilaya de Chlef, certains sont bons comme fourrage pour le bétail car des hectares et des hectares de blés tendre et dur n’ayant pas atteint leur maturité se sont asséchés alors qu’ils étaient sur le point de développer l’épi, des blés asséchés malgré un lâcher d’eau de 07 m3 à partir du barrage de Sidi Yacoub au moment crucial où les blés ont commencé à décliner. L’Office National de l’Irrigation et du drainage (ONID), selon son directeur, Mr Ahmed Cherchar, a prévu pour la campagne d’irrigation 2024 un lâcher de 02 millions de mètre cubes à partir du barrage d’Oued Fodda, qui contient tout juste 08 millions de mètres cubes d’eau et un lâcher d’eau de 07 millions de mètres cubes d’eau à partir du barrage de Sidi Yacoub qui contient 42 millions de mètres cubes. Il est prévu, selon notre source, un complément d’eau à partir des stations d’épuration d’eaux usées à partir des STEP de Chettia et celle de Chlef, des lâchers d’eau d’irrigation qui seront destinés pour l’irrigation des arbres fruitiers et les cultures maraîchères.

À propos A.Boukhtache

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Protection des forêts à Chlef. Un plan de lutte contre les feux mis en place

La forêt occupe au niveau ...

Habitat et urbanisme à Chlef. Une 1ère tranche 2024 de 1700 logements AADL 3

La wilaya de Chlef qui ...

Saison estivale à Chlef. L’espace des plages délimité, 20 % pour le concessionnaire

Du nouveau pour cette saison ...

Chlef. Une moisson faible

Le manque de pluie au ...

Chlef. Multiples opérations de soins et collectes de sang

Associations bienfaitrices, EPSP et autres ...