Accueil » ORAN » Des «Fous à deux roues» font du rodéo. Quand le casque sera-t-il obligatoire?

Des «Fous à deux roues» font du rodéo. Quand le casque sera-t-il obligatoire?

C’est super d’avoir une moto qui vous permet de passer à travers les automobiles durant les embouteillages. Ces joyeux fous au volant sur la machine à deux roues ont désormais conquis les places d’Oran. Ils n’hésitent pas à se retrouver en pleines courses folles sur les routes oranaises ou à se donner en spectacle pour émerveiller les filles aux coins de Akid ou millénium. Ces fous au volant à deux roues enfreignent pourtant toutes les règles de la sécurité routière. Leur circulation a été interdite dans les circuits officiels immédiats des derniers JM d’Oran mais voilà qu’ils sont de retour et en force. Est-ce que les deux roues motorisées sont dangereuses? la réponse est sans équivoque. Leur vulnérabilité s’explique par le fait qu’ils n’ont pas de carrosserie qui les protège. Les conducteurs sont exposés à des risques graves. Ils sont la cause de beaucoup d’accidents de la route qui aboutissent parfois à la perte de vie. Ces conducteurs de motos ne comprennent pas qu’ils sont en danger permanent tant qu’ils sont «invisibles» pour les automobilistes. L’excès de vitesse dans les mauvais repères, le non-respect du port de casque, l’infiltration entre les automobiles dans les embouteillages et les déviations non appréciées leur coûtent le plus souvent cher, très cher même. Le wali a récemment, lors d’une réunion d’un exécutif, mis en avant le danger des motos qui n’observent pas les consignes entre autres le port du casque. Il a instruit d’inclure le dossier dans la Commission des sécurités et faire en sorte que le port du casque du conducteur de moto soit «obligatoire» sous peine de s’exposer aux sanctions prévues par la loi. Si vous conduisez un cyclomoteur sans casque ou si vous en portez un mais sans l’avoir attaché, les amendes sont là. Mais le retrait de permis est le plus adéquat pour dissuader les conducteurs de motos qui s’adonnent au rodéo, spectacles ou autres excès de vitesse. Un phénomène en pleine expansion dans les grandes villes mais dont l’exagération dépasse parfois tout entendement. Une véritable jungle urbaine où les motards dictent parfois leurs propres repères, leurs propres «lois» outrepassant les règles du code de la route. Leur circulation est décriée par tout le monde y compris les citoyens souvent pris à la gorge par la conduite folle de motos et de qui ils héritent des blessures ou des séquelles à vie.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...