Accueil » Point de Vue » Des familles décimées par le monoxyde de carbone

Des familles décimées par le monoxyde de carbone

Le sinistre monoxyde de carbone devenu le champion des «génocides», après le covid19, fait toujours parler de lui.. Ce sont des familles entières décimées en une seule nuit par des coups de filet …va-t-on encore reposer la même question, pour la énième fois ? A qui la faute ? Qui est le responsable direct de ce drame ? La responsabilité est sans le moindre doute partagée entre le citoyen-victime et les pouvoirs publics. Il est apparemment très clair qu’il s’agissait bel et bien d’un manque flagrant de prévention. Quand toutes les mesures sécuritaires de protection font défaut, et bien c’est là où Monsieur monoxyde en profite afin de réaliser son forfait, en bonne et due forme. Il y aurait deux facteurs qui seraient derrière ces tragédies disons ménagères ! D’abord, un laisser-aller de la part du candidat-victime, provoqué par une sous-estimation des dangers imminents. Ensuite, le marché des appareils fonctionnant à base de gaz, grouille par les produits contrefaits en provenance de Taïwan, de Corée du Sud ou de je ne sais où. Et, dans ce cas-là, la responsabilité des pouvoirs publics est clairement attestée. Nous savons tous, en tant qu’algériens, que depuis la fameuse histoire de l’ouverture du secteur privé du commerce extérieur, il y a une trentaine d’années de ça, le pays est devenu un dépotoir de toutes sortes de quincailleries rejetées ailleurs et acceptées en Algérie par la logique de l’argent sale. Ce phénomène touche plus particulièrement les produits importés en provenance des pays de l’Extrême-Orient, notamment la Chine et les satellites tournant dans son orbite. Voilà pourquoi ils existent sur le marché ces appareils, pécuniairement, moins chers au prix alléchants, mais renfermant la mort imminente. Cette conclusion va nous renvoyer directement vers la responsabilité directe des pouvoirs publics quant à la nécessité «constitutionnelle» de protéger le citoyen. Un appareil de chauffage fonctionnant au gaz mais techniquement bien fabriqué et sécurisé, en application des normes y afférentes, et ces drames que nous déplorons et regrettons seront évités. En Occident, il y a des maisons de fabrication de ce genre d’appareils ayant une réputation mondiale avec des marques reconnues. C’est de ces pays qu’il faudrait importer nos appareils garantis, avec des «guides d’utilisation» et des services «après-vente». Sans ça, nous allons continuer chaque mois à compter nos morts victimes du monoxyde.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Israël est désormais vulnérable!

A vrai dire, la vulnérabilité ...

Et, si l’Iran attaque Israël?

C’est possible… Mais une telle ...

Pas de fête de l’Aïd pour Ghaza

Comment pourrait-on penser à célébrer ...

Hamas a déjà gagné la guerre

Loin des considérations exclusivement militaires…, ...

Et… on continue à vendre des armes à Israël !

C’est une erreur de penser ...