Accueil » ORAN » Des enquêtes pour préserver le secteur. Le foncier agricole à la loupe

Des enquêtes pour préserver le secteur. Le foncier agricole à la loupe

La protection des zones forestières et agricoles de la wilaya d’Oran, au niveau des communes, contre les différentes atteintes de violations aux lois régissant la préservation du patrimoine agricole et forestier, fait l’objet d’un intérêt somme toute particulier des pouvoirs publics locaux et des autorités locales. C’est du moins ce qu’on a constaté dernièrement des spécialistes du secteur de l’agriculture sur la base d’enquêtes lancées sur le sort des exploitations agricoles individuelles privées et collectives EAC et la nécessité de les préserver contre les différentes formes d’infractions réprimées par les lois de la République comme les décharges sauvages illicites et les constructions illégales érigées à la hâte et sans discernement par rapport aux textes en vigueur sur des terres agricoles fertiles. Ainsi, le wali Sayoud Said qui avait, rappelons-le, consacré l’un de ses derniers Conseils d’exécutif de wilaya au secteur agricole, a donné des instructions précises et nettes afin de mettre à l’abri les terres et les richesses agricoles, des tentatives d’accaparement ou par des indues personnes et s’il le fallait, procéder au dépôt de plaintes. Le foncier agricole de la wilaya d’Oran avait subi, les vingt dernières années, un sérieux préjudice en termes de spéculation, d’atteintes aux exploitations agricoles par la prolifération effrénée et sans limite des constructions illicites ou par la création de dépotoirs sauvages de déchets non autorisés. Certains maires ont nié toute relation avec ce dossier ou avoir accordé des autorisations de création de décharges sauvages ou des constructions illégales sur le périmètre agricole de certaines communes. Evidement, ces déclarations étaient loin de satisfaire au point où il a été décidé de lancer de vastes enquêtes pour délimiter les responsabilités et lever toutes les zones d’ombre sur un phénomène qui avait pris des proportions ces dernières années. Le président de la République, Abdelmajid Tebboune, avait instruit, en décembre 2023, les walis et son gouvernement, à l‘effet d’oeuvrer à une redynamisation du secteur agricole du pays, à travers l’instauration d’une série de mesures visant sa promotion et son développement par des mécanismes incitatifs et de protection mis en place en faveur des agriculteurs.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Élection présidentielle anticipée. Une responsabilité historique

L’Algérie, un riche pays au ...

Les décisions de démolition au centre d’une Journée d’études et de formation des maires. Le wali tire ses flèches sur le permis de complaisance et les permis modificatifs

«Lever les zones d’ombre et ...

Ecole Supérieure de la Douane d’Oran. «Zéro papier» pour les formalités douanières et pas de géant vers la modernisation

La meilleure illustration du saut ...

Levée de gel sur les communes de Hassi Benokba et Hassi Bounif. Les Maires installés et reprise en charge des affaires publiques

Le wali d’Oran Sayoud Said ...

La mutation digitale dans le secteur de la Santé se poursuit. Vers le «zéro papier» dans les hôpitaux

Comment se faire soigner ou ...