Accueil » ACTUALITE » Des efforts constants et des réformes globales du système éducatif. Une rentrée scolaire particulière

Des efforts constants et des réformes globales du système éducatif. Une rentrée scolaire particulière

Comment sera abordé le retour des classes le 20 septembre prochain ? Quelles mesures et quelles perspectives afin d’améliorer la qualité et les performances du système éducatif et de l’enseignement en particulier ? Selon les observateurs, la prochaine rentrée scolaire 2022-2023 devra être celle d’entrée en vigueur du « Plan » d’exécution du ministre Belabed, à la faveur des mesures introduites dans le secteur de l’enseignement dans le cadre de la refonte du système éducatif national. Elle devra être, entre autres, celle de la consécration de la «digitalisation» et la mobilisation de tous les outils pédagogiques pour ce faire, outre l’introduction de l’anglais dès la 3ème année primaire, la révision des programmes, la libération de logements de fonction en prévision de la rentrée des classes, la formation , la réception d’un total de 413 nouveaux établissements , la diminution de la double vacation et le renforcement qualitatif des cantines scolaires en prévision de l’automne. Autant de mesures et d’efforts entrepris dans le secteur de l’éducation et de l’enseignement à travers la mobilisation des moyens humains et matériels et la mise en place de réformes globales visant à construire un système éducatif adapté aux changements dans le monde et à l’évolution technologique. Un secteur aussi stratégique devrait logiquement faire honneur. Il s’agit de «profondes» réformes dont les premiers fruits devront aboutir dès la prochaine rentrée, selon des spécialistes. L’Algérie, sous la direction du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, attache une grande importance à ces réformes qui portent principalement sur la modernisation des méthodes pédagogiques, la formation des enseignants, la révision du statut particulier de l’enseignant, l’amélioration des programmes d’enseignement et la mise en place des conditions favorables à la scolarisation. Le ministre de l’Education a instruit les directeurs de secteur des wilayas du pays d’œuvrer à exécuter ces réformes. Un secteur aussi qui a connu des remaniements dans plusieurs wilayas. On mise également sur la numérisation du secteur, la promotion des mathématiques, l’enseignement de la langue anglaise au cycle primaire, l’intégration de l’art dans le cycle secondaire et le renforcement de la pratique de l’éducation physique au cycle primaire outre la prise en charge des élèves aux besoins spécifiques. En clair, ce n’est pas le saut dans l’inconnu du secteur de l’enseignement en Algérie après plusieurs années de disette et de mesures qui n’aboutissent pas. Dans son plan d’action, le Gouvernement a adopté une stratégie reposant sur cinq principaux axes visant à améliorer la qualité du système éducatif et de la recherche scientifique, à savoir: la réforme de la pédagogie et du système d’évaluation, de progression et d’orientation, l’amélioration de la qualité de l’encadrement et de la gouvernance du système éducatif et le soutien à la scolarisation. Le Président de la République veille à la mise en œuvre du processus de réforme du système éducatif dans tous ses aspects. Il avait, rappelons-le, ordonné, lors du Conseil des ministres du 19 juin 2022, l’introduction de la langue anglaise à partir du cycle primaire, après une étude approfondie menée par des experts et des spécialistes. Le Président Tebboune a insisté sur l’impératif de procéder à la révision des programmes d’enseignement selon des objectifs définis basés sur les résultats scolaires avec un délai de mise en œuvre de deux ou trois ans, outre l’interdiction de la révision des programmes d’enseignement durant l’année scolaire. Il a en outre ordonné le lancement de larges consultations entre les acteurs du secteur concernant le problème du poids du cartable scolaire en vue de sortir avec une approche unifiée et ce, dans le souci de trouver des solutions immédiates aux souffrances de l’élève. Pour sa part, le ministre du secteur, Abdelhakim Belabed, a affirmé, le 27 juillet dernier, que les mesures prises pour l’allègement du poids du cartable entreront en vigueur à la prochaine rentrée scolaire, à la faveur de la dotation progressive de près de 1.600 écoles primaires, à travers le territoire national, en tablettes électroniques. Quant à l’enseignement secondaire général et technologique, il connaîtra, à la prochaine rentrée scolaire, l’institution de la filière des arts avec ses quatre spécialités au choix (arts plastiques, musique, théâtre, cinéma et audiovisuel), a fait savoir M. Belabed, dévoilant la création d’un lycée national des arts dont le siège sera établi à Alger. S’agissant du volet socioprofessionnel, le ministre a indiqué que le secteur de l’Education nationale continuera à « œuvrer sans relâche avec les partenaires sociaux, en vue d’apporter les dernières retouches au projet relatif au statut particulier des corps spécifiques de l’Education nationale de manière à répondre aux aspirations des membres de la communauté éducative et à améliorer leur situation financière, morale et professionnelle ». L’Etat attache également un intérêt aux structures d’appoint compte tenu de leur rôle dans l’amélioration du rendement scolaire de l’élève et de la performance pédagogique de l’enseignant. Le parc national des structures d’appoint totalise 15.748 cantines scolaires. Le secteur du transport scolaire dispose de 15.663 bus. Cette rentrée a également été marquée par l’intégration de 32.753 élèves aux besoins spécifiques (aveugles), qui ont bénéficié de nouveaux livres scientifiques en braille, une première dans le monde arabe et en Afrique, ce qui permettra à ces élèves d’étudier dans les filières scientifiques et de poursuivre des études supérieures à l’université. L’Algérie qui a consacré le principe de la gratuité de l’éducation pour tous depuis l’indépendance, œuvre à bâtir un système éducatif se voulant un véritable moteur de changement et de progrès.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...