Accueil » ORAN » Des campagnes de solidarité au profit des familles nécessiteuses. La rentrée scolaire tombe très mal cette année

Des campagnes de solidarité au profit des familles nécessiteuses. La rentrée scolaire tombe très mal cette année

Depuis des années, avec le soutien de plusieurs partenaires, l’action de solidarité est devenue un acte attendu par un nombre important de familles. En effet, il est organisé des collectes de fournitures, et ce, dans l’optique d’agir et sensibiliser au droit à l’éducation. Cette année et plus que les autres, l’action, menée par des groupes à l’image de l’Association « Lala Cœur Ouvert », vise à collecter des dons et des fournitures scolaires neuves pour équiper des jeunes à l’occasion de la rentrée scolaire. A vrai dire, la conjoncture actuelle et la propagation du Covid qui a mené à la disparition d’un nombre important de postes d’emploi, par voie de conséquence, a accentué la pauvreté, ces actions sont dirigées vers les enfants dont les parents ne peuvent supporter les dépenses d’un tel événement aussi important pour leurs enfants. Assurer une meilleure rentrée scolaire, c’est le but escompté. Plusieurs opérations de bienfaisance ont été lancées, par des associations et des organisations. D’ailleurs, il a été procédé à la distribution de cartables au profit des élèves nécessiteux, au niveau des communes de Tafraoui et Boutlélis. A ce même titre, des associations chargées des enfants orphelins ont distribué des trousseaux scolaires aux profits des élèves orphelins et nécessiteux. A noter la participation de certains citoyens venant en aide aux familles en difficulté financière. Enfin, il faut dire que cette fois-ci, la rentrée scolaire arrive pour les parents dans un moment sensible et épineux car il nécessite une bourse conséquente pour faire face aux innombrables dépenses de scolarité. Et c’est justement pour cela que des actions d’aide sont programmées afin de permettre à tous les enfants d’étudier sans gêne.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...