Accueil » ORAN » Des bouchers et des opérateurs s’expliquent. «La viande à 1.200 DA a entraîné une confusion chez les ménages»

Des bouchers et des opérateurs s’expliquent. «La viande à 1.200 DA a entraîné une confusion chez les ménages»

Un «Plan de baisse» des prix de la viande rouge a été décidé par l’Etat pour ce mois de Ramadhan 2023. L’objectif n’est autre que de répondre à la demande des ménages, qui monte d’une manière significative durant ce mois. Seulement voilà, de l’avis de plusieurs bouchers et même d’un ou de deux opérateurs de la filière, «le problème de la viande à 1.200 DA importée a entraîné une véritable confusion des prix chez les consommateurs sur le marché local, ne sachant quelle viande est cédée à 1.200 DA le kilo et laquelle à 2.000 DA et plus le kilo». L’autre problème soulevé serait par rapport à l’origine de la viande mise sur le marché. Certains prétendent que la viande à 1.200 DA aurait, semble-t-il, été cédée à son prix normal. Un appel est lancé par les citoyens aux enquêteurs. «Cette viande devait aller directement aux ménages au pouvoir d’achat limité via les points de distribution répartis durant ce Ramadhan mais force est d’avoir relevé que « cette viande a été découverte sur le marché à un prix nettement supérieur», non sans susciter des interrogations chez quelques consommateurs, selon un père de famille. Cette viande rouge serait inaccessible pour une bonne partie des citoyens. Ces derniers expliquent qu’ils méconnaissent les rares points de sa vente. «Encore qu’il faudrait faire la queue et se lever tôt la journée », dit-il. Des citoyens et un opérateur nous confesseront «qu’ils ont relevé que sur certaines régions, de la viande rouge à 1.200 DA aurait été vendue au prix normal de 2.000 DA et plus le kilo». L’opérateur en question souligne et insiste, par ailleurs, qu’il a cherché vainement à importer la viande à 1.200 DA mais que «sa demande est restée sans suite», sans toutefois citer «les motifs». Un autre opérateur regrettera le fait que «la viande à 1.200 DA ait entraîné une confusion chez une bonne partie des consommateurs».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

14 stations de dessalement opérationnelles et plusieurs projets en cours de construction. 3,7 millions m3/jour de production d’ici fin 2024

Quel avenir pour les ménages ...

Crédits alloués par l’Etat aux PCD et PSD dans la wilaya d’Oran. Une augmentation de 15,34 milliards de DA contre 12,30 milliards de DA en 2023

Les crédits de paiement alloués ...

Des mégaprojets et des investissements attendent leur finalisation d’ici 2027. L’Algérie bientôt sur le podium des puissances économiques

L’Algérie se métamorphose depuis 2019 ...

Campagne nationale de Pêche du thon rouge. Oran participe avec plus de 116 tonnes et 02 navires thoniers

Pas moins de 116, 4723 ...

Le paysage préélectoral s’installe progressivement. Course à la présidentielle

La décision du Président de ...