Accueil » ACTUALITE » Des aides humanitaires et des équipes de secouristes envoyées aux sinistrés. L’Algérie au chevet de la Turquie et de la Syrie

Des aides humanitaires et des équipes de secouristes envoyées aux sinistrés. L’Algérie au chevet de la Turquie et de la Syrie

Le monde en deuil est encore sous le choc. Du jamais vu ou presque, la Turquie et la Syrie ont enregistré l’un des plus violents séismes dont les pertes humaines engendrées donnent froid au dos dans l’histoire des séismes. Les spécialistes sont d’ores et déjà fort surpris. Le séisme a la même magnitude (7,8) que celui du Sud du Pakistan en 2021 mais aura, tout de même, engendré des pertes de vie plus importantes. Ce puissant tremblement a laissé en direct des traces et d’images indélébiles de bâtiments effondrés, de cadavres mutilés et de blessés ensevelis sous les décombres dont un nombre incalculable a été sauvé par les secouristes. Fidèle à sa tradition, l’Algérie a marqué son soutien à travers son élan de solidarité afin de venir en aide aux sinistrés du séisme de Turquie et de Syrie. Le séisme d’une rare violence a fait beaucoup de ravages mais aussi plus d’un millier de pertes humaines. De très nombreux pays dont l’Algérie, des organisations et l’Union européenne, ont envoyé du soutien à la Turquie et la Syrie et promis de fournir une aide, suite au terrible tremblement de terre ayant secoué les deux pays. Forte de son expérience acquise sur le terrain dans le domaine des séismes et compte tenu aussi de l’urgence du fait que ce séisme, suivi de plusieurs répliques, ne cesse jusqu’ici d’enregistrer de nouvelles découvertes de cadavres humains et de blessés dont certains très graves, l’Algérie a décidé de poursuivre son assistance et ses aides humanitaires aux deux pays. A priori, c’est la Syrie, pays frère à l’Algérie déjà appauvri par la guerre, qui se trouve durement touché, compte tenu de sa situation économique mais aussi de la persistance de certaines tensions dans les régions où sont localisés des opposant rebelles au régime. Au niveau de la partie de Syrie, les observateurs de l’ONU disaient qu’il était difficile de contrôler l’acheminement des aides et des médicaments suite au séisme qui a touché le nord-ouest du pays. La Syrie au même titre que la Turquie est devant la scène. C’est ainsi que le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Brahim Merad, a présidé, ce lundi soir, une opération d’envoi d’une seconde équipe de secouristes et de l’aide humanitaire d’urgence à la Syrie et la Turquie, durement affectées par un puissant séisme qui a frappé des régions entières des deux pays tôt dans la journée de lundi, faisant selon un dernier bilan global provisoire plus de 3.700 victimes. Sur instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, une aide humanitaire a été envoyée aux deux pays, en présence du Directeur Général de la Protection Civile, Boualem Boughlef, la présidente du Croissant rouge algérien, Ibtissem Hamlaoui, ainsi que l’ambassadeur de Syrie à Alger et ce, dans le cadre d’une réponse humanitaire d’urgence pour la prise en charge des sinistrés de ce terrible séisme. Cette aide humanitaire est constituée de 115 tonnes de produits pharmaceutiques et alimentaires et des tentes à destination de la Syrie, outre une aide de 95 tonnes de produits divers à destination de la Turquie. Une seconde équipe constituée de 86 secouristes spécialisés dans les catastrophes naturelles de la Protection civile a rallié, lundi soir, à partir de la base aérienne de Boufarik, la Syrie pour participer aux opérations de secours, a-t-on constaté. Le ministre de l’Intérieur, dans une déclaration à la presse, a insisté sur la volonté du Président Tebboune pour que  »l’Algérie soit au-devant des Etats qui viennent en aide aux deux pays frères », expliquant que  »le Président de la République a donné instructions pour que toutes les mesures soient prises à cet effet », insistant pour que  »les équipes de la Protection Civile soient parmi les premières qui arrivent sur les zones touchées pour qu’elles donnent les premiers secours aux sinistrés ». M. Merad a poursuivi que  »les éléments de la Protection Civile doivent entamer rapidement leurs opérations de secours dès leur arrivée dans les zones sinistrées en Syrie ». Il a salué par ailleurs les efforts de l’ANP, dès l’annonce de la catastrophe, visant à réussir la mission humanitaire décidée par l’Algérie pour les  »deux pays frères ». De son côté, la présidente du Croissant Rouge Algérien a annoncé que 40 bénévoles spécialisés dans les premiers secours ont été envoyés dans les zones sinistrées en vertu de cette opération humanitaire, indiquant que  »les contacts restent permanents avec les Croissants rouges turc et syrien pour évaluer les besoins humanitaires des deux pays ». Quant à l’ambassadeur syrien, il a salué l’élan de solidarité de l’Algérie pour son pays  »dans ces circonstances difficiles », affirmant que  »cela n’est ni étrange, encore moins un fait nouveau pour un pays lié à la Syrie par une histoire particulière et des relations fraternelles ancestrales. » Dans la matinée de la journée de lundi, un premier groupe de la Protection civile, rappelle-t-on, est parti, sur ordre du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour la Turquie afin de participer aux opérations de sauvetage et de secours des victimes de ce séisme enregistré dans le sud pays, près de la Syrie. A signaler que le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a adressé, lundi, un message de condoléances à ses homologues syrien et turc.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prise en charge de la communauté nationale à l’étranger. Le MAE prend des mesures d’urgence

La communauté nationale, établie à ...

Plans émiratis pour déstabiliser le Sahel et l’Algérie. Ces pays à la botte d’Israël…

A la guerre comme à ...

2ème session d’APW en avril. L’agriculture, un dossier qui promet…

La deuxième session ordinaire de ...

Vigilance face aux turbulences et tensions dans la région. Que de défis à l’Algérie nouvelle !

Le Président de la République, ...

Les communes doivent déposer succinctement les opérations avant de prétendre aux financements de soutien. De la crise Covid … à la crise budgétaire

L’une des recommandations faites aux ...