Accueil » RÉGIONS » Dernières précipitations et taux de remplissage important des barrages à Béjaia. Les agriculteurs soulagés

Dernières précipitations et taux de remplissage important des barrages à Béjaia. Les agriculteurs soulagés

Les agriculteurs de la wilaya sont soulagés par les dernières pluies enregistrées qui sont d’un grand apport pour les retenues collinaires et le principal barrage qui alimente Béjaia et plusieurs autres régions. Des agriculteurs qui estiment que leurs récoltes sont sauvées après les dernières pluies et le remplissage des barrages de la wilaya. Un avis partagé par les spécialistes de l’agriculture qui estiment que « les dernières précipitations sont très bénéfiques pour l’arboriculture et les surfaces cultivées», en soulignant l’intérêt de ces pluies du printemps qui « favorisent la croissance des plantes et des cultures en général». Ainsi, le barrage de Tichi Haf est actuellement rempli à plus de 47 millions de m3 d’eau, un taux qui n’a pas été enregistré depuis plus 04 années. Selon M. Dahgane Mustapha, directeur du barrage de Tichi Haf, qui intervenait sur les ondes de la radio locale, « le barrage de Tichi Haff enregistre des apports à hauteur de plus de 200 mille m3/jour, ces dernières heures suite aux dernières précipitations qu’a connues notre wilaya», en précisant que le taux de remplissage du barrage a atteint 61%, qui représente 47 millions 500 m3. Se trouvant sur le lit d’un important Oued qui est Bousslam, le barrage de Tichi Haf est d’une capacité théorique de 75.000 milliards de m3 et pourra atteindre le double, puisque les responsables en charge du dossier tablent sur son remplissage à raison de deux fois par an. Avec un débit journalier évalué à 128.000 m3/jour et devant bénéficier à plus de 520.000 habitants, le barrage de Tichi Haf dessert, actuellement, en eau potable, toutes les régions situées sur le couloir Akbou-Béjaia, soit au total 22 communes, en sus de l’irrigation de 6.400 hectares de terres agricoles, situées dans la vallée de la Soummam et quelque 3.200 ha autres dans la région du Sahel. Rappelons que la wilaya de Béjaia compte 102 réservoirs d’une capacité de 221.105 m3 avec un taux de raccordement au réseau AEP de l’ordre de 95%.
La dotation moyenne est de 145 l/j/habitant avec un taux de perte dans le réseau estimé à 45%. Les besoins journaliers de la wilaya en eau potable sont de 144.000 m3, avec un volume de production de 256.800 m3/j. La réserve actuelle en eau potable du barrage de Tichi Haf suffira pour plus d’une année, ce qui mettra à l’abri la wilaya en besoin en ce produit vital. Rappelons aussi que la wilaya de Béjaia attend la livraison prochaine d’une station de dessalement d’eau de mer (SDEM), qui produira quotidiennement 300.000 m3 alors que les besoins de la wilaya sont fixés à quelque 250.000 m3. Une station qui est d’une importance stratégique non seulement pour Béjaia, mais aussi pour toutes les régions limitrophes à savoir : Sétif, Bordj-Bou-Arredj et Bouira. En plus de la station en voie d’achèvement, l’entreprise Cosider-canalisation, avec d’autres entreprises de l’hydraulique, est à pied d’œuvre pour transformer le site « Assoumeth », en haute montagne et à le préparer pour accueillir les équipements requis et assurer, par là, dans un premier temps, l’alimentation en eau de toute la région ouest, sujette depuis des années à un stress hydrique des plus aigus. La réflexion est aussi engagée pour l’exploitation des eaux traitées et leur mise à disposition en faveur de l’irrigation agricole, après la mise en service de la station de traitement des eaux usées de Sidi-Aïch. Une station qui traite quelque 10.400 m3 par jour d’eaux usées déversées par 65.000 habitants. A cela s’ajoute la mise en service prochaine d’une autre station de traitement des eaux usées à Akbou.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

19 MAI 1956. L’engagement de l’élite intellectuelle dans le combat libérateur

L’Algérie célèbre, aujourd’hui, la Journée ...

Après des travaux de restauration. Le fort Gouraya sera bientôt rouvert aux visiteurs

Après des travaux de restauration, ...

136.642 détecteurs de monoxyde de carbone installés

L’opération de dotation de foyer ...

08 Mai 1945 en Algérie. L’autre crime qui hante la France

En effet, le 8 Mai ...

Arrêté à Bejaïa en possession de 1.5 kg de kif traité. «Koulous» et son groupe ne sévira plus

La brigade de recherche et ...