Accueil » RÉGIONS » Dernière session ordinaire de l’APW de Béjaia. Plusieurs secteurs passés au crible

Dernière session ordinaire de l’APW de Béjaia. Plusieurs secteurs passés au crible

L’Assemblée populaire de la wilaya de Béjaia a tenu sa dernière session ordinaire de son mandat, en examinant plusieurs dossiers liés au développement de la wilaya. Outre la présentation et au vote du budget supplémentaire (BS) de l’exercice 2021, les membres de l’APW ont passé également en revue le bilan des feux de forêts, la situation de la pandémie du Covid-19 et l’évaluation de la rentrée scolaire et universitaire, les œuvres universitaires et la formation professionnelle. Lors de la séance d’ouverture, le nouveau wali de Béjaia a affirmé «son plein engagement à servir cette wilaya historique et sa population», et ce, en restant «à l’écoute des citoyens, des doléances des Associations et des sollicitudes des élus locaux afin de traiter, ensemble, les difficultés rencontrées avec la contribution de tous», dira-t-il. Le wali a affiché sa détermination à relancer tous les projets inscrits au profit de la wilaya «surtout ceux non lancés dans les différents secteurs, notamment ceux de l’énergie», en tenant à préciser que «le taux de raccordement de la wilaya au réseau Gaz a atteint 65 % après avoir été de 42 % à la fin 2018, un taux qui atteindra, d’ici la fin du premier trimestre de l’année 2022, 87 % avec l’achèvement du programme en cours». «D’importantes enveloppes financières ont été consacrées par l’Etat en vue de concrétiser toutes les exigences de développement au profit des habitants de la wilaya de Béjaia », dira le wali de Béjaia, à l’adresse des élus de l’APW, en profitant de cette occasion pour inviter «tous les cadres et élus à œuvrer à la levée des différentes contraintes entravant l’achèvement des projets inscrits dans les secteurs de l’habitat, des travaux publics, de la santé, des ressources en eau, de l’agriculture, de l’environnement …etc».

Lors de la présentation du rapport sur la préparation de la rentrée scolaire, le directeur de l’éducation de la wilaya de Béjaia a indiqué que « des travaux de réhabilitation ont été engagés au niveau de six établissements scolaires, situés dans les localités ravagées par les incendies»; ces écoles primaires sont situées à Achelouf, dans la commune de Toudja, à Kendira, commune de Barbacha et un CEM à Toudja ainsi qu’un lycée «Chouhada Stambouli» à Sidi Ahmed, dans la commune de Béjaia. «Des écoles qui seront prêtes à recevoir les élèves dans les meilleures conditions dès la rentrée scolaire», a-t-on appris de la direction de l’éducation de la wilaya. Par ailleurs, dans le cadre du lancement du projet pilote de l’école numérique, initié par le ministère de l’Education nationale, en collaboration avec le secteur de l’énergie, le directeur de l’éducation a indiqué que «l’école primaire Ahmed Azoug de Béjaia a été choisie pour lancer ce projet dès la rentrée scolaire prochaine 2021/2022». «Des logiciels pour la gestion des livres électroniques (E-books) scolaires ont été déjà conçus par le ministère de l’Education», a affirmé le même responsable, en tenant à souligner que «les classes seront dotées de tablettes numériques ainsi que tous les plans pédagogiques, organisationnels et logistiques nécessaires pour le fonctionnement de cette école numérique ». Lors de sa présentation du rapport sur le secteur de la formation professionnelle, la directrice de la formation professionnelle de la wilaya a affirmé que sa Direction « a instauré des traditions de partenariat avec les différents dispositifs d’aide à l’insertion», en évoquant «l’organisation des journées d’étude et de formation pour les apprenants en fin de formation, à travers les 32 établissements de la wilaya». La première responsable de ce secteur a tenu à préciser, à propos des diplômés du secteur de la formation professionnelle, que ces derniers devront se rapprocher de la «maison de partenariat et d’insertion pour s’informer sur les offres d’emploi à travers un projet professionnel qui sera déposé au niveau de ces dispositifs pour une éventuelle aide financière». Cette nouvelle structure se penche sur l’orientation et l’accompagnement des diplômés qui ont suivi une formation dans les différents établissements du secteur de la formation pour booster l’entrepreneuriat. «70% des diplômés du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels sont insérés dans le milieu professionnel dans les six mois qui suivent l’obtention de leurs diplômes», a affirmé la responsable, en indiquant au passage que «plus de 8.000 élèves sortants des CFPA et INSFP ont suivi une formation sur l’entrepreneuriat et les techniques de recherche d’emploi, en collaboration avec les différents dispositifs CNAC, ANADE, ANGEM et AWEM».
Pour favoriser l’insertion des diplômés, «des conférences ont été animées par les conseillers des différents dispositifs sur les thèmes de financements et des conditions de l’éligibilité, de la micro-entreprise, l’apport personnel, la composition de dossier administratif et financier et les missions de chaque dispositif », a tenu à relever la directrice de la formation professionnelle de la wilaya de Béjaia. Il convient de rappeler que dans le cadre de ce programme, visant l’insertion des diplômés, 99 groupes, tous modes et dispositifs de formation, ont suivi les différentes formations sur entrepreneuriat et les techniques de recherche d’emploi.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

08 avril 1871- 08 avril 2024. Il y a 153 ans, Cheikh Belhaddad déclarait l’insurrection contre l’envahisseur français

Seddouk, terre natale du père ...

Béjaia. Un homme de 52 ans percuté mortellement par un train

Les accidents ferroviaire sont devenus, ...

Massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. Enfin, une reconnaissance!

L’Assemblée française a adopté, jeudi ...

08 mors dans un accident de la circulation à Béjaia. Le Parquet ouvre une enquête

Huit morts ont été déplorés, ...

Le PDG de Sonatrach à Béjaia. Les structures du groupe inspectées

Le Président-directeur général du groupe ...