Accueil » ORAN » Dernière ligne droite pour les indépendants avant les législatives «La stabilité et l’unité du pays avant tout»

Dernière ligne droite pour les indépendants avant les législatives «La stabilité et l’unité du pays avant tout»

Les partis politiques et les indépendants sont dans le dernier carré avant le jour décisif du 12 juin. En campagne depuis le 20 mai, c’est la dernière ligne droite pour ces candidats aux élections législatives. Le problème crucial auquel font face les prétendants en général, durant ces derniers jours de cette campagne inédite qui enregistre le retour en force des indépendants, réside bel et bien dans la restauration du climat de confiance entre les citoyens et les futurs représentants au Parlement. A cette question lancinante, des candidats des listes indépendantes, parmi les 14 en course à la députation dans la wilaya d’Oran, ont tenté d’y répondre. Ainsi, le candidat, Hail Houari, cadre supérieur de l’éducation, également syndicaliste de la liste indépendante «Sonaa Al El Amal 32», a proposé à cet effet, dans un meeting organisé, mardi, à la salle de cinéma «Le Colisée», une participation qualitative des couches ouvrières aux futures élections législatives pour mieux élargir la représentativité des travailleurs au niveau de la Chambre basse et de même, mieux défendre les préoccupations essentielles des citoyens tels le pouvoir d’achat, la révision de la loi sur la retraite, l’abrogation de la loi 87 bis du code de travail qui est, selon lui, une discrimination pure et simple des droits sociaux des travailleurs». L’autre candidat de la même liste, Mentfakh Ahmed, ex-P/APW et néanmoins ex-secrétaire général du Conseil syndical des travailleurs de la commune d’Oran, lui, suggère, qu’à travers le scrutin législatif du 12 juin prochain, les citoyens qui seront appelés à se rendre aux urnes, devraient avant tout avoir à l’esprit la «stabilité» et  «l’unité» de la Nation, une «ligne rouge» selon lui, qui est en même temps, un garant de l’équilibre des pouvoirs et des institutions et de la stabilité économique nécessaire aux lois promulguées envers les citoyens visant en priorité l’amélioration de leur quotidien dans le sillage des «engagements» pris par le président de la République, Abdelmajid Tebboune, pour la prise en charge des revendications du peuple, lors du Hirak «béni» du 22 février; ensuite, viennent selon ce candidat, en second plan, les préoccupations courantes des citoyens comme le relèvement du pouvoir d’achat, la révision du niveau du Smig, la promotion de la protection suffisante des travailleurs dans les postes, sans risque de licenciement abusif, l’amélioration de la qualité des soins dans le secteur de la santé, la création d’emplois pour éviter aux jeunes la clochardisation et les fléaux sociaux; des promesses dont beaucoup, hélas, ont été délaissées par les députés de l’ancien système et qu’il va falloir tenir coûte que coûte, lors de notre passage à l’APN si les électeurs le voudront bien sûr».  De son côté, la candidate Ghali Sara, détentrice d’un Master en informatique, candidate de la liste indépendante «Al Adala Ijtiamia», propose de mettre en place des «mécanismes» pour protéger un front social sans cesse en ébullition à cause de l’effondrement dramatique du pouvoir d’achat. Elle voit indispensable de créer une indemnité de chômage par ménage sans revenu et une allocation de chômage pour les jeunes sans travail non renouvelable, au bout d’une année dans le cadre de la rationalisation de la dépense publique ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Révision du code communal. Les élus locaux auront plus de liberté

Quelles prérogatives pour les élus ...

Solidarité vis-à-vis des personnes pauvres recensées par la commune d’Oran. La prime de l’Aid Al Adha passe de 5.000 à 10.000 DA

Aid Al Adha est une ...

Les Algériens de l’étranger devraient transférer 1,829 milliard de dollars à fin 2022. Les envois de fonds en hausse

Comment les fonds en provenance ...

Nomination ce dimanche de quatre délégués de la kasma 2 et de Mers el Kébir. Le FLN en ligne droite à Oran

Le FLN amorce sa ligne ...

Le chrono tachygraphe est désormais exigé dans le transport routier. Une solution pour réduire la folie routière

Qu’est-ce qu’un chrono tachygraphe? Dorénavant, ...