Accueil » CHRONIQUE » Déjà un vaccin anti-Omicron!

Déjà un vaccin anti-Omicron!

Si en Algérie et dans d’autres pays, on parle plus de la hausse des prix des produits de large consommation et de la guerre en Ukraine, le monde entier fait face à une crise sanitaire sans précédent due à la pandémie du Covid-19. On dénombre plus de 476.170.352 cas de coronavirus à travers le monde et 6.162.434 décès. Malgré que la ville chinoise de Shanghai observe des mesures contre le coronavirus très strictes depuis plusieurs semaines, le nombre de nouveaux cas n’a toujours pas diminué. La Commission nationale de la santé a en effet annoncé, dimanche, que 24.820 infections ont été enregistrées dans la ville, au cours des dernières 24 heures. La majorité des cas étaient asymptomatiques. Au Canada, le ministère de la Santé fait état de 4.124 nouveaux cas de Covid-19 en deux jours, pour un total de 1.015.878, depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas répertoriés n’est toutefois pas représentatif de la situation puisque l’accès aux centres de dépistage est restreint aux clientèles prioritaires. La situation s’est certes améliorée en France, mais la Covid-19 tue encore sur le territoire. Le sujet fait pourtant figure de grand absent des débats de l’entre-deux-tours de la présidentielle. «On a peut-être commencé à amorcer la descente, mais on est un peu dans le brouillard», a commenté l’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’Institut en Santé globale de l’université de Genève. M. Flahault pense que la circulation persistante du coronavirus pourrait avoir « des effets collatéraux négatifs sur des personnes fragiles ». L’épidémiologiste a évoqué le risque du Covid long, d’atteintes neurologiques ou cardiovasculaires. Par ailleurs, la Covid-19 tue toujours autant: «cent personnes meurent en moyenne tous les jours en ce moment». En France, la baisse des contaminations au Covid-19, commencée ces derniers jours, se poursuit et semble s’accompagner d’un léger reflux des hospitalisations, selon les chiffres officiels publiés samedi 16 avril 2022. L’agence Santé publique France a enregistré 111.583 cas en 24 heures, soit environ 14.000 de moins que la veille et 30.100 de moins qu’il y a une semaine. En Allemagne, on parle déjà de la mise en vente d’un vaccin adapté au variant Omicron à partir de septembre. Les autorités sanitaires allemandes pourraient commencer à proposer des vaccins adaptés au variant Omicron du coronavirus à partir de septembre, a déclaré, dimanche, le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach, au journal Bild. Selon M. Lauterbach, il y aura bien en Allemagne un vaccin qui protège la population contre le variant Omicron. Le fait que le virus mute constamment, rend cependant de plus en plus difficile la préparation à ces mutations, a-t-il toutefois observé. «Il est tout à fait possible qu’à l’avenir nous devions faire face à un variant aussi contagieux que l’Omicron et tout aussi mortel que le Delta. Ce serait un variant «tueur absolu»», a-t-il estimé. Chez nous, on devrait déjà faire le point et revoir la stratégie de lutte contre cette pandémie d’autant plus que rien ne prouve que ce virus ne soit pas dangereux dans un proche avenir.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La statue du tortionnaire Bigeard fait polémique !

À Toul, le projet d’ériger ...

Une victoire pour la Palestine

Vendredi dernier, lors d’une résolution ...

8 mai 1945, l’initiative des parlementaires français !

Le 8 mai 1945, alors ...

Le prix du pétrole ne baissera pas…

Les cours du brut WTI ...

Les Sionistes ne veulent pas de la paix !

L’armée israélienne a annoncé avoir ...