Accueil » CHRONIQUE » Déjà des réactions…

Déjà des réactions…

Le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, a déclaré qu’après avoir fait énormément de gestes, la France tient avant tout à mener un travail historique et réconcilier les mémoires. En outre, le président français s’est exprimé sur son envie d’être dans la conciliation et l’entente, selon ce qu’a cité le média francophone TSA Algérie. Ces déclarations ont provoqué une polémique sur les réseaux sociaux où des partis politiques de l’opposition, comme le RCD, ont critiqué le chef d’Etat français en assimilant ses déclarations à une forme d’ingérence. Mais voilà que l’ONM a pris le relais pour réagir à ses déclarations. En réponse aux propos de Macron, le secrétaire de l’ONM, Mohand Ouamar Benelhadj a estimé qu’il est important d’annuler la loi de 2005 qui glorifie le colonialisme afin que les mémoires puissent s’associer. Néanmoins, il a prévenu que les moudjahidine ne sont pas contre la coopération entre les deux peuples. « Les deux présidents ont en parlé et nous, en tant que moudjahidine, nous ne sommes pas contre une coopération entre les deux peuples, mais il faut que ce soit d’égal à égal », a-t-il déclaré. « On n’est pas contre, mais la tolérance ne doit pas être d’un seul compte, sinon ce serait une forme de soumission et d’amnésie. Nous ne pouvons pas oublier. La majorité écrasante des algériens ne cédera pas un millimètre de droit de notre pays », a précisé le SG de l’ONM. Sur les réseaux sociaux, le terme « transition » a été trop commenté puisque le pouvoir algérien a toujours réfuté le terme « transition ». C’est cette option de « transition » qui est le point de discorde entre une partie du Hirak et le pouvoir. En effet, Macron avait déclaré : « Je vous le dis franchement : je ferai tout ce qui est en mon possible pour aider le président Tebboun dans cette période de transition. Il est courageux. On ne change pas un pays, les institutions et les structures de pouvoir en quelques mois ». Aucun responsable du pays n’a réagi aux propos de Macron. Affaire à suivre !

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’UE se retourne vers Alger!

Après l’arrêt des livraisons de ...

Ça gaze à l’UE !

Le plafonnement du prix du ...

La gériatrie, l’autre requête…

Le président du Conseil national ...

Les propositions des syndicats de l’Education

Les syndicats du secteur de ...

La guerre de l’UE pour le gaz!

L’approvisionnement en gaz de l’Europe ...