Accueil » CHRONIQUE » Déguisés en investisseurs

Déguisés en investisseurs

Qui sont, au fait, ces «gens» déguisés en investisseurs? Ce sont ces gens – permettez moi de les appeler ainsi- qui se font passer pour des investisseurs, alors que leurs vraie qualité se limiterait à épier les plus beaux «terrains» de la région, afin de s’en accaparer de façon injuste et illégale …Ces terrains ne feront pas objet d’investissement productif et lucratif pour l‘intérêt général, mais, malheureusement, ils seront revendus pour l’intérêt exclusif du pseudo-investisseur.. Pourquoi cette pègre agit-elle de cette façon honteusement, cynique ? Et bien, parce que, c’est le moment où jamais et tant que le système de dissuasion ne se manifeste pas, l’on va profiter pour se remplir les poches.. Au contraire, les services de l’Etat chargés de suivre et de réprimer ces comportements néfastes, seraient soi en léthargie ou ayant préféré jouer au complice, en vue d’y glaner quelques miettes. Les guerres des terrains ont commencé, il y a une trentaine d’années, à l’occasion de l’ouverture économique ayant accompagné l’ouverture politique. Il y avait une classe politique qui s’est accaparé de tout le pays et par la même occasion, elle avait imposé des lois et des règlements sur mesure. Ces derniers ne prévoyaient pas de servir les intérêts du pays et évidemment du peuple, mais leurs propres intérêts. C’est ainsi que s’était constituait la maffia politico-financière qui allait s’agrandir avec le temps, notamment après avoir réussi à bourrer les cranes suite à un long épisode de terrorisme des plus sanglants ou des plus perfides.. C’est après un moment plus ou moins long, que le peuple a pu comprendre, enfin à qui avaient profité ces crimes. Le terrorisme ne servait, réellement, que pour détourner les intentions des cartels de la fausse économie de marché, des pseudo-investisseurs, des affairistes déguisés en homme d’affaires ou des opportunistes aventuriers politiques déguisés en hommes d’Etat.. Nous y sommes entrés de plein pieds dans le faux et usage de faux institutionnalisé.. Le fait que des faux investisseurs s’accaparent des terrains après avoir eu recours aux méthodes les plus funestes.. Et je dois insister sur le fait que rien n’aurait réussi sans des complicités de la part des personnes corrompues dans l’administration, dans la justice et même dans les services de sécurité. L’Etat algérien a souffert et souffre –malheureusement constamment, d’un état «d’asthénie» générale. Les cartels de l’économie parallèle tachent à ce que cette situation de «faiblesse» de l’Etat perdure le maximum de temps possible …leurs intérêts et leurs survies en dépendent grandement…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le dessalement: une option stratégique

Face à l’indisponibilité de l’eau, ...

2027, serait-elle, l’année de l’émergence?

C’est une thèse qui n’est ...

Les vents des présidentiels

A cinq mois des élections ...

L’Etat des investissements en Algérie

Avant de penser à donner ...

Ghaza, la Nekba de plus

Nous sommes au 223ème jour, ...