Accueil » ORAN » Début des volontariats «massifs» sur fond de campagne

Début des volontariats «massifs» sur fond de campagne

La date retenue pour le lancement à Oran des opérations de volontariat ne doit rien au hasard. Volontariats, débouchages de caniveaux, entretiens et arrosages des espaces verts et ramassage des déchets sur fond de campagne électorale pour la révision constitutionnelle dont le vote est prévu le 1er novembre, une date hautement symbolique du fait qu’elle coïncide avec le déclenchement de la révolution contre la colonisation en Algérie. La grande campagne de volontariat pour nettoyer la ville a démarré samedi à travers plusieurs quartiers tels Maraval, Castors et Al Amir (centre-ville) et elle devra s’étendre à d’autres sites de la ville selon certaines sources. Une campagne donc qui débute non seulement sur fond de contestation sociale sur le pouvoir d’achat, le logement précaire et les retraités mais aussi sur fond de volontariats afin de de nettoyer la ville et, par là même, sensibiliser les citoyens à aller voter le jour du scrutin. Des volontariats “massifs “sont constatés par les citoyens à travers la ville depuis le week-end dernier. Cela fait un certain temps que ces derniers n’ont pas assisté à une mobilisation aussi significative et qualitative des équipes des divisions concernées aidés en cela par les matériels et leurs camions. Les concessionnaires privés chargés du ramassage des déchets ménagers n’ont pas été en reste puisqu’ils ont été exhortés de redoubler d’efforts pour rendre la ville propre et saine.” Cette campagne de nettoyage et d’entretien des avaloirs et des caniveaux est somme toute ordinaire et n’a rien de cachet spécial puisqu’elle intervient dans une période propice de début de refroidissement du climat et d’annonce d’une pluviométrie imminente, ce qui ramène à déclencher des opérations courantes en prévision des aléas thermiques” a assuré un responsable de la commune d’Oran. Pour certains citoyens, ces opérations de volontariats en cascade paraissent “inhabituelles”. “On aurait souhaité que ces volontariats massifs se tiennent à longueur d’année et pas pour les circonstances” confie de sa part Hamid un jeune médecin. Les oranais dans l’ensemble ont eu tendance à exprimer samedi et dimanche par leurs propos leur soulagement quant à cette “efficacité” et ce niveau de “mobilisation” retrouvés par la gestion de leur ville afin que celle-ci soit au top .

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

05 éléments de soutien neutralisés et des bombes détruites en une semaine. La traque des résidus terroristes continue

L’Algérie qui a réussi à ...

Licences d’importation automobile. Les précisions du GCA

Le secteur automobile est mal ...

Rapport de la banque mondiale sur la situation économique en Algérie. Une nette amélioration

L’Algérie a renoué dès l’année ...

Y a-t-il une volonté d’un pourrissement de la ville Prolifération des ordures, un «crime» contre l’environnement?

«Inquiétant, n’est pas encore le ...

L’anglais dès cette rentrée pour les élèves du primaire. Un million de livres imprimés

C’est la course contre la ...

%d blogueurs aiment cette page :