Accueil » ORAN » Début de stockage de l’huile de table par plusieurs commerçants de zlabia. Le signe trompeur d’une tension plane sur le Ramadhan

Début de stockage de l’huile de table par plusieurs commerçants de zlabia. Le signe trompeur d’une tension plane sur le Ramadhan

Croyant bien faire de flairer le spectre d’une tension sur l’huile de table, produit alimentaire de base hautement stratégique durant le mois sacré en raison de sa forte demande, les commerçants de zlabia et kalbelouz ont entamé, il y a quelques jours, le stockage illicite de quantités importantes de ce produit. A la surprise des consommateurs habitués aux achats quotidiens en détail, ces derniers se trouvent en face des étals de magasins alimentaires et de superettes désertées par l‘huile de table spécialement les bouteilles de 01 et 02 litres dont la demande est en train de dépasser l’offre depuis une semaine, a-t-on constaté. «J’ai été étonné de voir que les bouteilles d’huile de table de 02 litres aient disparu des épiceries après qu’elles aient été disponibles, ce qui n’a pas l’air d’augurer de bon pour les jours à venir, au vu des stockages illicites qui sont pratiqués par des commerçants de zlabia, craignant une pénurie et profitant de ces prix actuels qui sont relativement à la portée des ménages», regrette un citoyen. La course à la montre vers le stockage de l’huile de table par les commerçants qui entendent se convertir dès le début du Ramadhan, en vendeurs de pâtisseries traditionnelles, a visiblement commencé. L’usage des entrepôts de stockage des produits alimentaires est formellement interdit par la loi. Les autorités sont sur le pied de guerre pour contenir une éventuelle pénurie sur ce produit semblable d’ailleurs à celle du Printemps 2021. Profitant de l’embellie actuelle du marché et la disponibilité de toutes les denrées alimentaires de base, des commerçants de zlabia, sans scrupule, ne se gênent pas, à travers le stockage illicite de l’huile de table, d’amasser des quantités significatives, pensant juste de se mettre à l’abri d’une pénurie illusoire durant le mois sacré 2022. «Je suis ébahi par certains commerçants notamment ceux qui veulent se convertir en vendeurs de zlabia et autres et qui s’en approvisionnent ces jours-ci par quantités proportionnellement significatives qu’auparavant, afin d’assurer leurs stocks en prévision du mois de carême», déclare fort surpris le propriétaire d’un magasin alimentaire qui signale que «son stock d’huile de table de 01 et 02 litres s’épuise depuis trois jours aux premières heures de la journée».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Des mégaprojets et des investissements attendent leur finalisation d’ici 2027. L’Algérie bientôt sur le podium des puissances économiques

L’Algérie se métamorphose depuis 2019 ...

Campagne nationale de Pêche du thon rouge. Oran participe avec plus de 116 tonnes et 02 navires thoniers

Pas moins de 116, 4723 ...

Le paysage préélectoral s’installe progressivement. Course à la présidentielle

La décision du Président de ...

Coup d’envoi du Recensement général de l’Agriculture 2024. Le wali insiste sur la sensibilisation autour de l’évènement

C’est sous le thème «données ...

Un décret concernant la construction automobile modifie et complète un précédent, publié au Journal officiel. Et ça repart !

Quelle sera au fait la ...