Accueil » ACTUALITE » De nouvelles mesures de préventions contre les incendies de forêts. Plan pour un été sans drame

De nouvelles mesures de préventions contre les incendies de forêts. Plan pour un été sans drame

Prévenir mieux et plus efficacement les feux de forêt tel est le principal leitmotiv de la Direction générale des forêts pour l’été 2022. Il ressort clairement que la cartographie existante en Algérie présente des zones de haute sensibilité au feux de forêts dits «récurrents» notamment en Kabylie. Comment les prévenir? Par quoi commencera dans le futur l’effort d’anticipation pour les contourner ou à défaut limiter leurs dégâts? L’objectif tracé par la DGF pour l’été 2022 est fort ambitieux. «Pour des forêts sans feux ni flammes» tel est l’un des axes de cet objectif mais comment l’atteindre? C’est dans ce sens que la Direction générale des forêts s’attèle à mettre en œuvre une nouvelle stratégie afin de prévenir et de parer à d’éventuelles catastrophes liées aux incendies de forêt durant la prochaine saison de forte chaleur. Le plan de prévention sera activé juste après l’Aïd Fitr croit-on savoir de sources concordantes. Il y a eu une réflexion qui a été menée. Il y a eu d’abord le conseil interministériel du 15 Aout 2021 où un bilan des incendies de forêts a été élaboré et présenté de même que les actions qui y ont été opérationnelles. Après, il y a eu une instruction transmise au ministère de l’agriculture à traves la DGF qui prévoit une nouvelle stratégie de lutte contre le risque des incendies de forêts par une approche «inclusive» qui met en évidence le rôle de la société civile et des populations avoisinantes aux massifs forestiers présentant à chaque saison estivale un risque potentiel de feux de forêt, dans la prévention et les premières interventions. Parmi les points clés de cette nouvelle stratégie de lutte, le renforcement des points d’eau au niveau des massifs forestiers recensés, l’étude de la faisabilité d’une mise à la disposition des citoyens volontaires des véhicules en cas d’intervention, et la formation de jeunes issus des villages de proximité des forêts. On souligne que le patrimoine forestier est carrément en danger. Dans certaines wilayas il y a des dépérissements d’essences forestières même si ces dépérissements sont signalés un peu partout dans le pays. Ce qui a amené, entre autres, à réfléchir sérieusement sur le renforcement des sources d’approvisionnement additionnelles d’eau dans les massifs forestiers sensibles aux feux. De nouvelles dispositions ont été prises par la Direction générale des Forêts (DGF) pour prévenir plus efficacement les feux de forêts durant la prochaine saison d’été, notamment l’implication des habitants situés à proximité des massifs forestiers dans les premières interventions contre les incendies, a indiqué mercredi une responsable auprès de la DGF. « Ces dispositions consistent en premier lieu à faire bénéficier les jeunes habitants dans les villages situés à proximité des massifs forestiers de formation pour qu’ils puissent entamer la première intervention contre les feux de forêt et protégeront ainsi leurs vergers ou leurs terrains agricoles », a précisé la directrice de la protection de la flore et de la faune auprès de la Direction générale des forêts (DGF), Ilham Kabouya lors d’une intervention sur les ondes de la Radio nationale. En plus de cette mesure, les walis ont été instruits depuis plusieurs mois pour l’installation au niveau des massifs forestiers de points d’eaux additionnels pour permettre aux hélicoptères et à certains avions bombardiers de s’approvisionner en eau en cas d’incendie, a ajouté Mme Kabouya. S’agissant des autres mesures entamées pour prévenir les incendies, Mme Kabouya a mis en exergue l’importance de l’élargissement de la cartographie des incendies pour englober tout le territoire national. « Le pays détient une cartographie déjà existante, mais qui a besoin d’être élargie notamment par l’amélioration des cartes de sensibilité aux incendies des forêts et l’amélioration de la surveillance par rapport à l’alerte », a expliqué l’intervenante. Elle a souligné, dans le même cadre, que la cartographie existante comporte les zones de sensibilité aux incendies de forêts basées sur la récurrence des feux. Elle précise que des mesures sont en cours en coordination avec l’Office national de la météorologie pour élargir cette cartographie. La responsable auprès de la DGF a estimé, en outre, que l’installation de caméras de surveillance dans certains massifs forestiers éloignés, serait bénéfique et pourrait prévenir les feux de forêts. Cette mesure viendrait compléter la surveillance effectuée à travers les postes de vigie, notamment dans certains sites éloignés, a-t-elle fait observer. Tout en assurant que le nombre des saisonniers demeure encore « inférieur aux besoins », Mme Kabouya a loué « la participation active des Scouts musulmans algériens dans les actions de prévention, à travers la mise en place de campements dans les massifs forestiers éloignés où ils bénéficient de formation notamment sur les premières interventions à effectuer en cas d’incendie. S’agissant du barrage vert, Mme Kabouya a affirmé que la réhabilitation de cette bande qui concerne 13 wilayas du pays et environ 7 millions de personnes se fera avec une nouvelle approche consistant à faire impliquer concrètement la population locale. « La nouvelle approche consiste à aller vers la politique agro-pastorale combinant l’agriculture et l’élevage pour inciter la population qui vit dans ces wilayas de participer activement dans la plantation », a-t-elle expliqué, ce qui permettra sa réhabilitation et de stopper l’avancée du désert.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Un grand «Défi» lancé à Mers El Hadjadj. Redorer le blason terni aux plages de la Côte- Est

Il ne se passe pas ...

Ouverture du «Premier» Salon international de l’Artisanat à Oran. Des branches de l’Olivier de Palestine en guise de reconnaissance à l’Algérie

Quelle meilleure illustration de la ...

Zitouni préside une réunion à quelques jours de l’Aïd El Kebir et de la saison estivale. Objectif : assurer la disponibilité des produits

Faut-il se passer et sacrifier ...

Les deux autres «Grands» projets d’Oran. Dépollution du Lac de Dhaya Morsli et construction de la Stèle d’El Emir

Outre les projets d’investissement en ...

14 stations de dessalement opérationnelles et plusieurs projets en cours de construction. 3,7 millions m3/jour de production d’ici fin 2024

Quel avenir pour les ménages ...