Accueil » SPORT » De nouveau séduisante mais battue par la Pologne (2-0). L’Arabie Saoudite redescend sur terre

De nouveau séduisante mais battue par la Pologne (2-0). L’Arabie Saoudite redescend sur terre

Sur un nuage depuis son succès historique face à l’Argentine pour son entrée dans le tournoi, l’Arabie Saoudite est redescendue hier sur terre après sa défaite devant la Pologne de Lewandovski. Très décevante face au Mexique avec un 0-0 bien fade et un pénalty manqué par Robert Lewandowski, le Pologne a réussi hier l’essentiel face à des Saoudiens encore une fois séduisants mais manquant terriblement d’adresse devant le but. A l’inverse de l’actuel avant-centre du Barça qui n’avait, à son entrée sur la pelouse, toujours pas marqué en phase finale de Coupe du monde en quatre matchs. C’est désormais chose faite. Après une demi-heure très disputée, ce sont les Polonais qui parvinrent, ainsi, à faire la différence à la 39ème lorsque sur une relance rapide de Szczesny, la formation polonaise a accéléré sur le côté droit avec Frankowski qui centre vers Lewandowski. L’attaquant rate son contrôle mais peut se retourner pour passer en retrait à Zielinski qui a frappe en force sous la transversale.
L’Arabie Saoudite avait eu rapidement l’occasion de recoller au score quand Al-Shehri s’était écroulé dans la surface après un duel avec Bielik. Il a été touché sur l’arrière de la cheville par le Polonais. L’action est revue par le VAR puis par l’arbitre. M. Sampaio revient sur le terrain et change sa décision. Salem Al-Dawsari ne réussit, toutefois, pas à convertir son penalty, arrêté par Szczesny sur sa ligne. Le gardien de but de la Juventus de Turin est de nouveau présent pour envoyer le ballon au-dessus de la transversale à la faveur d’un joli reflèxe (45’+1). Or, au moment de la frappe de Al-Dawsari, Szczesny n’avait aucun de ses deux pieds sur la ligne. Le penalty aurait pu être frappé à nouveau. Dominateurs en nombre d’occasions, la Pologne a, en seconde période touché deux fois le cadre du gardien de but saoudien.
Une première fois à la 63’ suite à un D=décalage de Lewandowski vers Frankowski, lequel a adressé un superbe centre pour Milik qui place une tête sur la barre transversale. Puis sur un centre de Frankowski, Lewandowski avait repris la balle du genou gauche involontairement. La balle heurta cette fois-ci le poteau droit au moment où Al-Owais était battu. L’ancienne machine à marquer du Bayern Munich finira par trouver la faille à la 82ème minute après une énorme erreur défensive d’Al-Malki. D’une frappe du pied droit, Robert Lewandowski, a fait le break et renvoyé l’Arabie Saoudite à des regrets qui risquent d’être éternels. La Pologne, de son côté, aurait bien pu aspirer à tripler la mise quand, bien lancé par Piatek, le même attaquant polonais était seul face à Al-Owais qui toucha la balle du bout des poings sur le petit piqué. Pour espérer se qualifier aux huitièmes de finale, l’Arabie Saoudite n’aura d’autre alternative que de battre le Mexique, lors du troisième et dernier match de poule.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...

La course au maintien s’emballe à 8 journées de la fin Magra en surprise, Chlef s’enlise

Bien que leur équipe ne ...

Classée 43ème nation mondiale et 7ème africaine. L’Algérie fait du surplace

Sans surprise, l’Algérie a fait ...

Son retour en EN, Petkovic, ses objectifs, sa grave blessure … Les confidences de Benzia

Dans une interview accordée au ...

En perspective des rencontres de juin face à la Guinée et l’Ouganda. Petkovic, l’embarras du choix

Après avoir effectué une large ...