Accueil » ACTUALITE » De lourdes peines requises dans le meurtre de Djamel Bensmaïn. Les détails d’un crime en vidéos

De lourdes peines requises dans le meurtre de Djamel Bensmaïn. Les détails d’un crime en vidéos

L’affaire de l’assassinat du jeune Bensmain rebondit sur la scène. Le crime n’est pas passé en silence et le grand public a depuis réclamé des sentences. Des révélations pour le moins gravissimes ont entouré les circonstances du meurtrier du jeune Djamel, allant des actes subversifs contre l’Etat, des atteintes à l’unité et à la sécurité nationales jusqu’à l’immixtion de certaines parties étrangères. De quoi au fait conférer à cette sordide affaire de crime, le cachet d’Etat et de souveraineté nationale. Une affaire aussi qui a mis en toile de fond la profondeur de la teneur du discours de haine, développé par des « extrémistes », ennemis de l’Algérie et de l’unité nationale, au-delà de la nature d’homicide qu’elle revêt et de la valeur des révélations faites par les accusés et les suspects. Pour cela, la justice algérienne s’est montrée ferme, intransigeante et sans concession aucune, contre ce genre acte qui touche à l’intégrité aussi bien physique que morale des Algériens et à leur unité.
Des peines lourdes sont en effet tombées dans un procès où des images vidéos choquantes du crime ont été diffusées. Tous les détails du crime abject du jeune Bensmain ont été, à cet effet, montrées du bout des doigts. En effet, le procureur général près le tribunal criminel de Dar El-Beïda (Alger) a requis, ce samedi, des peines allant de 10 ans de prison fermes à la peine capitale à l’encontre des accusés dans l’affaire du jeune Djamel Bensmaïn. Le jeune Bensmain avait été assassiné, en août 2021, à Larbaâ Nath Irathen (Tizi-Ouzou) alors qu’il avait été pris à partie et assailli par un groupe de jeunes en pleine période d’incendies de forêt dont l’ampleur et l’étendue, rappelons-le, avaient défrayé la chronique en Algérie. Des femmes sont également mêlées à l’affaire de l’assassinat de Bensmain, ce qui avait, à cette date, soulevé l’intrigue et de même, accentué le mystère. Au total, cent deux (102) accusés, dont quatre (4) femmes, sont poursuivis dans cette affaire pour plusieurs chefs d’accusation, à savoir la commission d’actes terroristes et subversifs contre l’Etat, l’unité nationale et la stabilité et le fonctionnement normal des institutions, en semant la terreur au sein de la population et en créant un climat d’insécurité en agressant des personnes, en mettant leur vie en danger et en portant atteinte à leurs biens, ainsi que la participation à un homicide volontaire avec préméditation et guet-apens. Le crime collectif odieux perpétré contre le jeune Bensmain a suscité l’ire des Algériens et par-là même attiré la compassion et la solidarité de tout un peuple avec la famille du défunt. Dans son réquisitoire, le procureur général a souligné que ce crime avait pour objectif la déstabilisation du pays, à travers les tentatives du mouvement terroriste « MAK » et de ceux qui embrassent ces idées de l’engouffrer dans un tunnel sombre.
Le crime qui a coïncidé avec les incendies de forêts, enregistrés durant l’été 2021, a été commis suite à « un complot ourdi visant à semer le trouble et la zizanie », a-t-il ajouté. « Il s’agit-là d’actes terroristes visant à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité de l’Etat et à entraver le fonctionnement de ses institutions », a estimé le procureur général. Des vidéos montrant des détails du meurtre du jeune Djamel Bensmaïn ont été projetées durant le procès. Ces vidéos montraient des détails du le crime et la vague de panique et de terreur provoquée au sein de la population. Les extraits de ces vidéos ont montré les détails de ce crime odieux, depuis l’interception de la victime dans la ville de Larbaâ Nath Irathen et son agression par les accusés. Les vidéos montrent aussi le lynchage de Djamel Bensmaïn, brûlé vif et dépouillé de ses objets personnels, notamment son téléphone portable. Elles révèlent également les agressions contre le véhicule des services de police, la destruction de certains biens et la désobéissance des accusés aux appels au calme lancés par les forces de sûreté nationale ainsi que la prise d’assaut du siège de la sûreté de daïra de Larbaâ Nath Irathen. Les vidéos auxquelles se sont référés les services de la police judiciaire dans leurs investigations liées à ce crime, font ressortir les discours de haine et de racisme ainsi que les slogans subversifs de l’organisation terroriste ‘MAK’, scandés par les accusés pendant et après le crime qui a eu lieu en parallèle avec les incendies ayant ravagé la wilaya de Tizi-Ouzou ainsi que plusieurs wilayas de l’est du pays pendant l’été 2021. Les extraits projetés ont mis en évidence le climat d’anarchie et de terreur semé par les accusés sur le lieu de l’incident (ville de Larbaâ Nath Irathen). Le procès se poursuit cet après-midi contre les 102 accusés dont 04 femmes poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation dont la commission d’actes terroristes et subversifs attentatoires à la sécurité de l’Etat et à l’unité nationale, participation à un homicide volontaire avec préméditation et guet-apens, incitation à la violence contre les membres de la force publique, incitation à la discrimination et diffusion du discours de haine et autres accusations. Il sera procédé également au cours du procès à la présentation des plaidoiries des parties civiles.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le chrono tachygraphe est désormais exigé dans le transport routier. Une solution pour réduire la folie routière

Qu’est-ce qu’un chrono tachygraphe? Dorénavant, ...

Pour mettre fin à la hausse des prix des fruits et légumes. Série de mesures pour garantir la stabilité

Les prix des fruits et ...

Risque de fortes pluies. Oran a besoin de «nouveaux avaloirs»

«De par sa position géographique ...

L’APOCE compte mettre de l’ordre dans ce créneau très juteux. Tout ce qui brille, n’est pas or

Comment savoir qu’une telle ou ...

Le PDG annonce une réorganisation totale du transporteur aérien algérien. Air Algérie: Un nouveau plan de vol

Air Algérie voit grand. La ...