Accueil » RÉGIONS » Daïra de Bordj Bounaâma (Tissemsilt). Le wali en visite dans les zones d’ombre

Daïra de Bordj Bounaâma (Tissemsilt). Le wali en visite dans les zones d’ombre

Dans le cadre de ses visites d’inspection des différents chantiers et surtout ceux des zones d’ombre, le wali de Tissemsilt, M. Abbes Badaoui, continue de sillonner les communes de la wilaya afin de pouvoir s’enquérir de la situation des projets en cours de réalisation dans les zones d’ombre, pour mieux situer et identifier les problèmes et éventuellement dégager les solutions aux préoccupations soulevées. Quelque 103 foyers, relevant des douars El Abadlia relevant de la commune de Béni Lahcene et douar Dalite Mechiche relevant de la commune de Sidi Slimane et cités classées comme zones d’ombre dans la wilaya de Tissemsilt, ont été raccordés, mercredi, au réseau de gaz naturel, en présence des autorités locales à leur tête le wali de Tissemsilt, M. Abbes Badaoui. Ces mises en service ont touché 46 foyers du douar « El Abadlia » et 57 foyers du douar « Dalite Mechiche », au grand bonheur de ses résidants, confrontés depuis près de 50 ans aux problèmes d’acquisition des bonbonnes de gaz butane, selon les échos recueillis sur place. Par ailleurs, le wali de Tissemsilt s’est rendu à la commune de Bord Bounaâma, où il a inspecté l’état d’avancement des travaux du projet routier du chemin de wilaya N°05 reliant au douar Metidja (Zone d’ombre). A la commune de Béni Lahcene, le wali a inauguré une salle de soins au douar El Akarchiya (Zone d’ombre). M. Abbes Badaoui, wali de Tissemsilt, lors de sa visite de travail dans les zones d’ombre de la daïra de Bordj Bounaâma, a donné le coup d’envoi du projet de reconstruction du chemin de wilaya N°05, reliant la commune de Béni Chaib à la commune de Sidi Slimane, passant par les douars de Ouled Boudhaif(commune de Béni Chaib) et six douars recensés comme des zones d’ombre, relavant de la commune de Sidi Slimane ( kedadra, Setatoua, Mehayeniya, Teouahria, Reouayenia, et douar Charaga) sur 16 km, afin de fournir les conditions idoines aux activités socioéconomiques dans la région, réputée par sa vocation agricole, particulièrement dans les zones montagneuses. Mr Abbes Badaoui, wali de Tissemsilt, a indiqué, ce week-end, lors de sa visite dans les communes de la daïra de Bordj Bounaâma, que les zones d’ombre font désormais l’objet d’un suivi rigoureux afin d’achever et réceptionner certains projets de la première tranche avec la fin de l’année en cours. En effet, lors d’un point de presse animé à la fin de sa visite, le wali a réaffirmé que les zones d’ombre sont l’une des priorités des hautes autorités du pays et par conséquent, la priorité des responsables locaux et que tous les efforts seront consentis pour un développement local, sûr, et la prise en charge de ces localités. Le premier responsable de la wilaya avait précisé que certains projets qui ne sont vraiment pas consistants financièrement et qui revêtent le caractère de l’urgence, ont toute l’importance et qu’ils seront suivis minutieusement afin de pouvoir faire bénéficier ces zones d’ombre des bienfaits de certaines commodités. Il a illustré certains secteurs tels que, l’eau potable, les cantines scolaires, l’extension et l’aménagement de certaines écoles, l’électricité…etc. Le même responsable a mentionné que ces projets ne demandent pas grand-chose pour leur concrétisation, il a tenu à préciser qu’il suivra personnellement ces projets et ce, au niveau de toutes les zones concernées par le programme, tout en insistant sur l’accélération dans la cadence des travaux à même de travailler en double vacation, dans le but de les réceptionner au maximum avec la fin de l’année, allant jusqu’à faire comprendre que cette affaire de prise en charge des besoins prioritaires des citoyens, vivant dans ces zones d’ombre, est très sérieuse et qu’il sera intransigeant avec les anciennes pratiques. En somme, le train est bel et bien sur les rails. Dans chaque douar, M. Abbes Badaoui, wali de Tissemsilt, où il a écouté longuement les préoccupations des habitants de ces douars ainsi que des douars voisins, donnant des instructions strictes à tous les secteurs impliqués dans le lancement immédiat de la prise des mesures nécessaires pour assurer toutes les préoccupations dans les différents programmes en cours et attendant le programme de réalisation des projets pour ces douars (zones d’ombre). Surtout que M. Abbes Badaoui, wali de Tissemsilt, parait près et tout près des citoyens de la région de l’Ouarsenis, pour réhabiliter, améliorer et moderniser le visage de la wilaya de Tissemsilt. Celui-ci est soucieux de la promotion de cette région de l’Ouarsenis, car il a su mettre en œuvre les mécanismes nécessaires, tout en assurant un suivi judicieux, rigoureux et permanent sur le terrain.

À propos B.MHAMED

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Transports. Début des essais sur la ligne ferroviaireTissemsilt-Boughezoul

Le ministre des Travaux publics ...

Tissemsilt. Le wali se rend dans les zones d’ombre de la commune de Sidi Boutouchent

Plus de 153 projets réalisés ...

Sûreté de wilaya de Tissemsilt. Vaste campagne de sensibilisation sur les risques liés au Sirghaz

Les services de sûreté de ...

Tissemsilt. Les cartables trop lourds, un calvaire pour les élèves

Plus de trois mois après ...

3 719 logements publics locatifs et RHP à Tissemsilt. Des instructions du wali pour l’affichage des listes durant ce mois de février

Le wali de Tissemsilt, M. ...

%d blogueurs aiment cette page :