Accueil » RÉGIONS » Culture à Mostaganem. Le statut de l’artiste, objet d’une journée d’information

Culture à Mostaganem. Le statut de l’artiste, objet d’une journée d’information

A l’instar des autres wilayas, la Direction de la culture et des arts de Mostaganem a organisé, ce mercredi 06 décembre 2023, à la Maison de la culture ‘’Ould Aberrahmane Kaki’’, une journée d’information sur le décret présidentiel N°23-376 du 22 octobre 2023, portant statut de l’artiste, visant à fixer les droits et les obligations de l’artiste algérien. Avec une salle, pleine d’artistes de divers profils, venus participer à cette journée qui s’avère être importante pour la carrière des hommes de l’art et de la culture. C’est ainsi que Mohamed Merouani, directeur de la culture et des Arts de la wilaya, accompagné du directeur de wilaya de l’emploi et le représentant de l’ONDA, a animé la rencontre, expliquant à l’assistance les principales lignes du décret présidentiel. Dans son allocution, le directeur a d’abord félicité la corporation pour cet important acquis qui va en faveur d’une amélioration de la situation socioéconomique de l’artiste. La parution du décret, dira-t-il, intervient pour protéger davantage les droits de l’artiste. M.Merouani a valorisé surtout l’attention considérable du Président de la République à ces professionnels de la culture et de l’art. Ce statut, assurera le directeur, paraît afin d’encourager la création artistique et pérenniser sa production. Dans ses explications, le responsable ajoutera qu’être artiste, c’est la définition d’une création ou d’une participation par la création d’une œuvre artistique, littéraire, technique ou administrative ou aussi par sa production, sa réalisation ou son interprétation en vue de la mettre à la disposition du public. De poursuivre : «Les métiers artistiques sont tous ces métiers relevant du domaine des arts et des lettres, fixés dans la nomenclature des domaines des arts et des lettres». A ce titre, explique M.Merouani que l’obtention de la carte d’artiste, l’obtention d’un contrat artistique et la perception d’une rémunération en contrepartie d’une activité artistique garantiraient la protection sociale et la retraite du concerné. Le droit à l’assurance de l’artiste et la protection de ses œuvres sont aussi portés sur le statut. Le Directeur a conclu son intervention, affirmant à l’assistance que ce statut vient en soutien à la création et conforte les activités culturelles valorisant le travail des artistes. La Direction de la culture et des arts et la Direction de la Maison de la culture ont affirmé avoir ouvert des services d’orientation des artistes pour mieux assimiler le contenu de ce statut et mieux s’en servir dans leur profession. Faut-il souligner que les artistes présents à cette journée d’information ont largement applaudi cette grande décision. Selon bon nombre d’intervenants, ce statut est une opportunité qui comblerait, sans nul doute, toutes les lacunes de la vie professionnelle des hommes de la culture et des arts. Certains souhaitaient connaître les modalités d’accès à la carte d’artiste, d’autres sont intervenus sur la formation, quelques-uns sur les espaces des activités mais l’ensemble des artistes présents ont affiché beaucoup de satisfaction.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. La médiation de la République, un axe hautement stratégique

Le 20 février dernier, a ...

18 février à Mostaganem. D’intenses activités pour immortaliser les sacrifices des Chouhada

A l’occasion de la célébration ...

Mostaganem. 1ère Conférence nationale sur le théâtre radiophonique

A l’occasion de la journée ...

Mostaganem. La radio régionale fête son 20ème anniversaire

Créée dans les années 2004, ...

Education à Mostaganem. Ces enfants qui ne connaissent pas les bancs d’école

En Algérie la scolarisation est ...