Accueil » CHRONIQUE » Covid19: L’on coopère peu ou pas du tout

Covid19: L’on coopère peu ou pas du tout

Je n’ajoute rien à la connaissance de mes chers lecteurs, en prétendant que l’absen-ce de coopération positive des quelques citoyens dans cette lutte acharnée contre la pandémie qui ne fait que parler d’elle, aurait certainement «aidé» le Covid 19 à s’installer paisiblement parmi nous, sans manifester la moindre inquiétude. Ces comportements nonchalants étaient finalement onéreux et voilà que nous sommes en train de payer les pots cassés de certains comportements irresponsables. Le retour à la force de la loi, en vue d’imposer un certain comportement responsable à l’égard de quelques citoyens qui insistent à voir tout en rose. C’est la deuxième vague du Covid19 ou bien, s’agirait t-il d’une autre «variété» de virus qui est en train de se développer et se muter au gré d’un plan bien défini… S’agirait-il d’une manigance internationale tramée par des forces invisibles et secrètes? Cette pandémie serait-elle la concrétisation d’un Divin anathème contre une humanité, de plus en plus corrompue, de plus en plus submergée par ses péchés? Les théories de ce genre font légion sur les réseaux sociaux. Mais, tout ça ne devrait pas nous détourner de notre principal objectif, celui de nous munir de toutes les conditions pouvant garantir notre protection et de toute évidence notre survie. Passer son temps à spéculer sur les vraies sources de ce phénomène épidémiologique, serait vouloir mettre la charrue avant les bœufs. La priorité, c’est de mettre tout le paquet dans les actions de lutte, afin de mettre la vie des citoyens à l’abri des contaminations qui commencent à inquiéter, sérieusement, les plus sceptiques, voir les plus condescendants parmi nous. Or, aucune action de lutte ne serait concluante sans une participation massive de tout le monde. Même celui qui n’est pas inquiété par le sort des autres et se moque éperdument du devenir de ses concitoyens, il est, à la rigueur, appelé à se protéger lui et sa famille contre ce danger. Et s’il réussit cette initiative, bien que, moralement égoïste, c’est déjà pas mal… l’on constate bien que l’économie mondiale est à sa plus basse cadence et que la moitié des citoyens de la planète terre goûtent, au quotidien, les dégoûtants affres du confinement. C’est difficile, cependant c’est encore plus difficile quand l’on n’a pas devant nous l’embarra du choix. Toute l’humanité semble être prise dans un piège, parait-il, tendu par elle-même. Donc, en attendant une prise de conscience de la réalité du danger, les pouvoirs publics sont sommés par les lois de la République, à prendre les mesures les plus drastiques, s’il le faut, pour protéger les citoyens innocents contre l’insouciance des citoyens irresponsables.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le réseau hôtelier national Est-il à la hauteur?

Quand nous abordons la situation ...

Société civile: quel rôle?

Lorsque l’on aborde la pertinente ...

De l’économie de proximité

La faute principale dans la ...

L’automobile, un monde très particulier

L’automobile, ce n’est pas un ...

La surcharge des classes, ça n’en finit guère !

Visiblement, il y des écoles, ...