Accueil » RÉGIONS » COVID19. Le wali évalue la situation et remet les pendules à l’heure

COVID19. Le wali évalue la situation et remet les pendules à l’heure

Selon le communiqué émanant de la cellule de communication de la wilaya, une réunion d’évaluation de la situation de la pandémie du Covid-19 a été organisée par Mr Aissa Boulahya, wali de la wilaya, au niveau du Cabinet, en présence du président de l’APW et des membres de la Commission de Sécurité ainsi que des membres de l’exécutif concernés. Dans un exposé présenté par le directeur de la santé et de la population, il est fait état d’une nette amélioration relative au nombre de cas contaminés par le virus dans la wilaya par rapport au bilan des semaines écoulées. Aujourd’hui, le rapport confirme l’existence de 12 cas hospitalisés au niveau des services du Covid-19 dont 04 en soins intensifs à travers les structures hospitalières. Par ailleurs, le rapport de la Commission de wilaya du suivi de l’évolution fait remarquer le flagrant relâchement des citoyens relatif au respect des mesures de sécurité sanitaire. Le non respect du protocole des consignes notamment le port de la bavette, la distanciation sociale, est manifestement très visible autant dans les administrations, les commerces, les transports et dans la rue. Le rapport est une alerte prononcée quant à des comportements irresponsables car le virus continue à être présent dans la wilaya. A ce titre, le chef de l’exécutif remet les pendules à l’heure, instruisant les responsables à reprendre les choses en main par la sensibilisation d’abord. La campagne devra reprendre dans les établissements scolaires, l’université, les espaces publics, les commerces, les transports etc… Le respect des mesures barrières est, selon le wali, impératif afin de préserver la santé des citoyens et surtout vis-à-vis des personnes âgées et des malades chroniques. Quant à la campagne de vaccination lancée au début du mois de février, le rapport révèle qu’en plus des 575 premières doses de vaccin spoutnik, 1.927 autres viennent d’être acquises comme second quota, ce qui va permettre la continuité de l’opération. Selon le communiqué, 5.273 personnes sont inscrites sur les listes et attendent leur tour pour être vaccinées. Le fait marquant dans cette campagne est que le ministère de la Santé et des réformes hospitalières vient de lancer une plateforme numérique qui va permettre aux citoyens de s’inscrire pour leur demande de vaccin sans avoir à se déplacer.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Investissements à Mostaganem L’opération d’assainissement du foncier industriel touche 85 concessions

La stratégie de l’investissement a ...

Agriculture à Mostaganem. Le label une franche valeur ajoutée à l’export

La 2ème journée du Salon ...

Mostaganem. Le Plateau Marine est aussi une zone d’ombre… urbaine

Le Plateau Marine, un quartier ...

Traditions de Mostaganem. Les «Mellayates» et la fontaine publique, tout un mode de vie

A Mostaganem, pour les besoins ...

Radio Mostaganem. Le directeur plaide pour une radio citoyenne performante

La Radio Régionale de Mostaganem ...