Accueil » RÉGIONS » Covid 19. Le wali de Mostaganem reprend les choses en main

Covid 19. Le wali de Mostaganem reprend les choses en main

Soucieux de la recrudescence des cas de contamination dans la wilaya, le wali, M.Aissa Boulahya, rappelle ses subordonnés afin de reprendre la situation en main. Au vu de la menace croissante du coronavirus à travers le territoire, le chef de l’exécutif, avec la présence du PAPW et du Secrétaire Général et des membres de la commission de sécurité, a tenu une rencontre avec les directeurs de la Santé et de la population, du commerce, de l’éducation, de l’agriculture et de la protection civile. A l’approche de la saison hivernale, le wali, conscient de la menace et inquiet du relâchement observé par des comportements irresponsables de beaucoup de citoyens dans leur quotidien, il réoriente la stratégie pour faire face à la progression des chiffres de contagion dans la wilaya. Pour se faire, au premier responsable, on a présenté un rapport sur la situation de la crise, lequel fait état d’une augmentation de cas de contagion au niveau de l’EPH ‘’Che Guevara’’, celui de Ain Tedlès où sept cas en soins intensifs et 12 cas suspects en attente des résultats des tests. Ce rapport a été présenté par l’intérimaire du directeur de la santé en congé actuellement. Suite à cela, le wali déclara que la situation est inquiétante, conséquence de la virulence du virus en progression rapide. Afin de protéger la santé des citoyens qui pour lui est la priorité absolue, il envisage de convoquer la cellule de crise de wilaya afin que cette dernière se mette en action conformément aux missions qui lui sont assignées.
Comme première mesure visant à circonscrire la menace, le wali décide de mener une large campagne de désinfection des sièges des administrations, tous les établissements hospitaliers et de soins, les places publiques surtout celles fréquentées par le public. Le wali donne instruction pour la mise en place d’une commission pour veiller à l’application des mesures sanitaires au niveau des établissements scolaires. A défaut, le chef de l’exécutif sera contraint de prendre des mesures à l’encontre de tous ceux qui n’appliquent pas strictement le protocole. Selon le communiqué de la wilaya, il sera de même pour les locaux de commerce, les souks et les marchés. Le wali reste intransigeant quand à l’application des consignes et au cas où le taux de contaminations augmenterait, il procèdera à leur fermeture. Pour réduire les cas de contamination, le chef de l’exécutif insiste sur la vigilance et redoublement d’efforts face à la menace.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Recensement à Relizane. 1105 agents mobilisés pour l’opération

Par R. Aymen Dans le ...

Afghanistan. Un attentat contre un centre éducatif fait au moins 19 morts

Le bilan est extrêmement lourd. ...

Tlemcen. Les acteurs du tourisme en conclave

Par S. T. Smain L’hôtel ...

L’ex-président mauritanien Aziz inculpé pour corruption

L’ancien président mauritanien, Mohamed ould ...

Depuis le naufrage jeudi au large des côtes syriennes.100 morts et 20 survivants

Un nouveau corps a été ...