Accueil » MONDE » Covid-19. La Chine annonce un allègement général des restrictions

Covid-19. La Chine annonce un allègement général des restrictions

Après un allègement des restrictions dans plusieurs villes chinoises à la suite de manifestations massives contre la politique « zéro Covid » du gouvernement, Pékin a annoncé mercredi un nouvel assouplissement  des règles sur l’ensemble du territoire.  La Chine lâche du lest sur sa politique « zéro Covid ». Pékin a annoncé mercredi 7 décembre un allègement général des règles sanitaires contre le Covid-19, autorisant certains cas positifs à effectuer leur quarantaine à domicile et réduisant son recours aux tests PCR généralisés après des manifestations historiques de colère à travers le pays. Ce revirement semble mettre fin à l’essentiel de la politique « zéro Covid » en vigueur depuis bientôt trois ans, que la Chine était l’un des derniers pays au monde à appliquer. Cette stratégie implique confinements à répétition, tests PCR à grande échelle de la population et longues quarantaines pour toute arrivée de l’étranger, de quoi chambouler le quotidien et pénaliser fortement l’économie. Son allègement survient dix jours après une vague de manifestations d’une ampleur inédite depuis les mobilisations pro-démocratie de Tiananmen en 1989. Dans une dizaine de villes du pays, les manifestants, jeunes pour la plupart, avaient crié leur lassitude de la dure politique sanitaire, certains exigeant même le départ du président Xi Jinping. Ce dernier, qui avait fait du « zéro Covid » sa marque de fabrique, a désormais infléchi son discours, reconnaissant que le variant Omicron, moins mortel, « ouvre la voie à plus de souplesse dans les restrictions ». Selon les nouvelles consignes dévoilées par la Commission nationale de santé (NHC) – qui a valeur de ministère –, « les personnes infectées asymptomatiques et les cas légers qui peuvent être isolés à domicile le seront de manière générale ». C’est un changement radical par rapport à la norme auparavant qui exigeait que tout cas positif soit emmené dans un centre de quarantaine. Par ailleurs, le pays va « réduire davantage la portée des tests à l’acide nucléique et en réduire la fréquence », alors qu’il demandait jusque-là aux habitants de se faire tester plusieurs fois par semaine pour pouvoir accéder à tout lieu public. Les tests à grande échelle ne seront désormais plus menés que dans « les écoles, les hôpitaux, les maisons de retraite et les centres de travail à haut risque ». Le recours aux confinements, parfois appliqués sur des quartiers voire des villes entières, sera également réduit, les zones à risque n’ayant enregistré aucun cas pendant cinq jours devant être rouvertes. La Chine va aussi accélérer la vaccination des personnes âgées, son point faible qui l’empêchait jusque-là d’assouplir ses règles sanitaires. Autre nouveauté annoncée mercredi : il sera désormais possible de voyager d’une province chinoise à l’autre sans avoir à présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures et aucun test ne sera non plus exigé à l’arrivée.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Palestine. La Colombie confirme qu’elle va ouvrir une ambassade à Ramallah

La Colombie va ouvrir une ...

L’Europe appelle Israël à ne pas “menacer” les juges de la CPI

Le chef de la diplomatie ...

Iran. Décès du président Ebrahim Raïssi dans un accident d’hélicoptère

Le gouvernement iranien a annoncé ...

Le Carrefour de Mostaganem

Sans domicile fixe. Les raisons ...

Le Carrefour de Mostaganem

Tourisme. 14 nouvelles plages pour booster ...