Accueil » RÉGIONS » Covid-19 à Béjaïa. Chaises et tables interdites au niveau des restaurants, cafétérias et pâtisseries

Covid-19 à Béjaïa. Chaises et tables interdites au niveau des restaurants, cafétérias et pâtisseries

La wilaya de Béjaïa fait face à une flambée de cas du Covid-19 depuis plusieurs jours, ce qui a engendré une saturation au niveau des services de prise en charge des patients atteints de ce virus dans les structures de santé de la wilaya. A cela s’ajoute le maintien de la fermeture des salles de fêtes, marchés à bestiaux et plusieurs sites d’attraction recevant le public, susceptibles d’être éventuellement des espaces de propagation du virus, compte tenu du nombre important de visiteurs qui affluent quotidiennement vers ces lieux. Face à cette situation, le wali de Béjaia a signé un arrêté interdisant l’usage des tables et chaises au niveau des restaurants, cafétérias et restaurants. «Cette mesure est préventive pour réduire l’ampleur de la propagation du covid-19 à l’échelle de notre wilaya», a-t-on appris de la Cellule de communication de la wilaya de Béjaia.
Cette hausse du nombre de cas est due «au non respect des mesures de prévention et d’hygiène dans les lieux publics et l’organisation de fêtes, ces derniers jours et d’autres regroupements», apprend-on des spécialistes de la santé publique de la wilaya. Ce relâchement constaté a poussé les spécialistes de la santé publique et autres associations travaillant dans le domaine de la prévention, à lancer un appel en direction de la population les incitant à plus de vigilance. Pour le respect de l’application de ces mesures sur le terrain, une commission mixte, composée d’agents de la direction des transports, du Commerce, les services de la Sûreté de wilaya, la gendarmerie nationale ainsi que le directeur de la règlementation de la wilaya et l’inspecteur général, est à pied d’œuvre. «L’objectif de cette sortie est de vérifier l’application des mesures préventives prises pour lutter contre la propagation du Coronavirus», a-t-on appris de la wilaya en nous précisant que «plusieurs commerces ont déjà fait l’objet d’une décision de fermeture administrative pour non-respect des mesures et conditions sanitaires, recommandées dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus». Par ailleurs, les spécialistes redoutent la saturation des structures de santé de la wilaya si jamais la courbe ascendante des contaminations ne se calme pas dans peu de temps.
«Nous risquons la saturation au niveau des structures de la santé de la wilaya et du CHU, notamment en lits de réanimation», avertissent nos interlocuteurs qui nous évoquent «des mesures déjà prises au niveau du CHU de Béjaia, en procédant à transformer le service de la chirurgie viscérale en lieu de prise en charge des cas de la Covid-19», nous a-t-on dit. L’hôpital d’Amizour tire la sonnette d’alarme en signalant sur sa page facebook avoir «atteint le plateau en matière de cas de suspects au coronavirus» et ce, depuis «le Pic du 22 octobre dernier où 26 cas, admis comme suspects à la covid-19, ont été enregistrés et le nombre d’admis en 24 h a dépassé les 20 cas». «Pour ces dernières 24 h, on a recensé 23 cas admis avec scanner en faveur, en attente des résultats du test PCR», lit-on dans le même message posté alertant « qu’à ce jour, quelques 103 malades sont hospitalisés au niveau des 2 services réservés aux cas de covid». Du 29 octobre dernier à ce jour, l’EPH d’Amizour a «enregistré 10 décès, dont un cas de 32 ans, une femme post accouchée, un autre cas de 54 ans, d’autres âgés entre 63 ans et 82 ans», apprend-on des responsables de cet hôpital qui rappellent que «les lits de l’hôpital sont de plus en plus occupés par des cas de covid, au détriment d’autres activités médicales assurées par notre hôpital». Les spécialistes de la santé réitèrent leur appel, en direction de la population, pour «le respect des mesures barrières et la non négligence de cette épidémie désormais pendante», et ce, «pour espérer voir le nombre des cas diminué et reprendre, au sein des hôpitaux de la wilaya, d’autres activités médicales en arrêt depuis l’apparition de cette pandémie».

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Béjaia. Pour un été sans risque!

La campagne annuelle «été sans ...

Élections partielles des membres des APC à Bejaïa et Tizi-Ouzou. Le président de l’ANIE supervise les préparatifs

Le président de l’Autorité nationale ...

Béjaia. Opération coup de poing contre les squatteurs des plages

La wilaya a lancé, hier, ...

Élections partielles des membres des APC à Bejaïa et Tizi-Ouzou. Le processus lancé

Le processus d’organisation des élections ...

Dédoublement de la voie ferrée Béjaïa-Beni Mansour. Les travaux s’accélèrent

Bloqué depuis plus de dix ...

%d blogueurs aiment cette page :