Accueil » CHRONIQUE » Coupures d’eau à couper le souffle

Coupures d’eau à couper le souffle

Pas encore la période des grandes chaleurs caniculaires et les conséquences néfastes, notamment les casses tête de l’eau… nous sommes encore en pleine saison d’hiver et la pluviométrie est globalement bonne cette année. Alors que le problème des coupures fréquentes de l’eau potable est pratiquement fréquent…Pourquoi et comment cette crise persiste, ce n’est pas de mon ressort et je ne suis pas, non plus, payé pour ça, c’est à dire pour répondre aux pourquoi et comment. Il y a une compagnie chargée de la gestion de l’eau potable et qui dépend de tout un département ministériel. En plus de son rôle de rendre l’eau disponible pour le citoyen, qui paie ces services, elle est chargée de fournir les explications y afférentes en cas où les coupures d’eau deviennent scandaleusement, répétitives… Même si ce n’est pas de son devoir de le faire, elle doit le faire par esprit de civilisation et de civisme citoyen …Je n’ajoute rien à la connaissance des responsables de la compagnie chargée de la gestion de l’eau potable, que l’eau est indispensable voire irremplaçable pour le quotidien du citoyen. Pour boire, il pourrait se démerder avec l’eau minérale, dont les prix viennent de connaître une montée vertigineuse. Alors que pour les autres usages, il ne peut pas se passer du robinet…le citoyen est censé avoir accès aux secrets de ces coupures qui, non seulement, le privent d’un élément vital, mais, également, sape son moral et dérange sa quiétude. Au cours de l’été, la chaleur et la canicule justifient la rareté de l’eau et des longues coupures, qui ont à plusieurs reprises, provoqué des agitations populaires. Mais comment irait–on justifier ce qui se passe en pleine saison des pluies. Et qu’en est-il de ces pannes en série qui se répètent sur les réseaux et les installations de conduite et de distribution. Vous ne remarquez pas que ces «accidents» ont un peu dépassé le seuil tolérable? à chaque tournant une panne ! Vous ne trouvez pas que nous avons dépassé les normes en vigueur? Notre critique ne devrait pas être interprétée comme étant destructive, visant à dénigrer les compétences des cadres responsables de la compagnie. Nous souhaitons des réponses à nos interrogations sur les aspects opaques de la gestion de cette entreprise. Nous nous dirigeons vers le mieux, vers le parfait et la période où le citoyen qui devait tout gober passivement, sans rien dire et rien faire, est révolue.. Il y a des citoyens qui sortent chaque semaine dans la rue pour demander des changements et des comptes…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le réseau hôtelier national Est-il à la hauteur?

Quand nous abordons la situation ...

Société civile: quel rôle?

Lorsque l’on aborde la pertinente ...

De l’économie de proximité

La faute principale dans la ...

L’automobile, un monde très particulier

L’automobile, ce n’est pas un ...

La surcharge des classes, ça n’en finit guère !

Visiblement, il y des écoles, ...