Accueil » ACTUALITE » Convention de coopération entre les ministères du Tourisme et de l’Enseignement supérieur. Les résidences «U» ouvertes pour les vacanciers

Convention de coopération entre les ministères du Tourisme et de l’Enseignement supérieur. Les résidences «U» ouvertes pour les vacanciers

Que faire quand les vacances d’été, passées dans un hôtel, sont chers? Ou être hébergé en confort et à moindre prix pour passer ses vacances d’été? Et que faire de son logement étudiant en période de vacances? Sans nul doute, l’on va probablement vers un type d’hébergement d’été. Une option payante en vogue à l’étranger. Le ministère de Tourisme a élaboré une stratégie. Il a signé une convention avec le ministère de l’Enseignement supérieur pour exploiter les résidences universitaires pour les vacances d’été, des jeunes et des familles de l’intérieur du pays. Il existe plusieurs destinations pour partir en congé ou en vacances en 2022 en Algérie.
Le pays veut en effet promouvoir le tourisme des jeunes et familial. Un type de tourisme qui visiblement coûte moins cher et est donc à la portée du pouvoir d’achat du citoyen en cette période d’économie de sous pour pouvoir faire face aux obligations de la rentrée scolaire 2022-2023 et de la rentrée sociale sans doute. L’expérience algérienne réussie pour avoir abrité cet été les JM 2022 à Oran, a démontré un engouement, somme toute, inédit des citoyens et des familles vers les villes de manifestations dotées d’infrastructures, ce qui encourage le tourisme intérieur d’été. En plus, ces logements étudiants sont vides et inexploités durant les trois mois d’été juin, juillet et août. Comment donc les exploiter? Les résidences universitaires l’ont bien compris en proposant désormais une formule de location de courte durée pour les vacances ou les congés. Meubles, tables avec chaises, bureaux et parfois même réfrigérateurs et télés, ces résidences offrent un service pro gratuit. Un produit touristique tout juste modeste et accessible. En plus, ces résidences universitaires sont dotées de restos collectifs de grand écran et de salles de bain où l’eau est disponible en permanence. Plus la peine de louer au prix fort une chambre d’hôtel. Il est encore loin ce beau temps où les chalets et résidences du secteur de l’éducation offraient au personnel du secteur des vacances d’été, dans le cadre des œuvres sociales. S’achemine-t-on vers un retour de la formule des résidences d’été? Une convention de coopération a été signée, mercredi à Alger, entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en vue d’exploiter les résidences universitaires pendant la saison estivale 2022. Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, et le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, ont cosigné cette convention qui réunit l’Office national des œuvres universitaires (ONOU), l’Office national algérien du Tourisme (ONAT) et Touring voyages Algérie. Afin de concrétiser cette coopération bilatérale, il a été convenu de mettre la résidence universitaire de Zemmouri dans la wilaya de Boumerdès à la disposition de l’ONAT et de Touring voyages Algérie, comme première expérience pilote. Au terme de la cérémonie de signature, M. Hamadi a affirmé que cet accord visait à « promouvoir et commercialiser le tourisme intérieur, notamment en vue d’offrir un produit touristique au profit des jeunes des wilayas de l’intérieur à des prix raisonnables à la portée de la famille algérienne ». Cette convention, ajoute le ministre, tend également à « permettre aux citoyens de profiter des vacances d’été, en exploitant à titre d’exemple les résidences universitaires à des prix compétitifs », ajoutant que l’accord en question vient « mettre en œuvre les conclusions de la réunion du Conseil interministériel tenue le 12 avril 2022, consacrée aux préparatifs liés à la saison estivale ». De surcroît, « la capacité d’hébergement n’est toujours pas en mesure d’accueillir le grand nombre d’estivants des quatre coins du pays, malgré les projets parachevés et réceptionnés récemment », a expliqué le ministre. Et de rappeler que « les communes côtières ont été renforcées par une capacité d’accueil de 10.000 nouveaux lits et la libération de nombreux projets touristiques ayant bénéficié d’autorisations d’exploitation exceptionnelles, en plus de la mise en place de quelque 5.000 lits et la création de 2.251 emplois ». A cette occasion, le ministre a souligné l’intérêt accordé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au secteur du Tourisme et ce, dans le souci de « renforcer ce secteur important et de le mettre au rang des secteurs économiques pour contribuer à la création de la richesse et l’absorption du chômage ». Pour sa part, et après avoir relevé la « disposition » du secteur à apporter ses contributions et à mettre ses capacités et ses expériences à la disposition du secteur du Tourisme et de l’Artisanat et des différents secteurs d’activité dans le cadre de liens permanents, organisés et efficaces, M. Benziane a déclaré : »nous ne ménagerons aucun effort pour lancer de telles initiatives qui visent à promouvoir le tourisme algérien et à fournir un produit touristique à des prix étudiés ». Le ministre a fait état de la mobilisation de « l’élément humain chargé de la sécurité, de l’hygiène, de l’entretien et de la restauration et ce, en vue de la réussite de la première expérimentation qui se tiendra au niveau de la résidence universitaire de Zemmouri (Boumerdès), avant que cette expérience soit généralisée, après son évaluation, pour englober les résidences universitaires situées sur le littoral ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...