Accueil » RÉGIONS » Conférence de presse du wali de Tissemsilt. Zones d’ombre et logements au premier plan des priorités

Conférence de presse du wali de Tissemsilt. Zones d’ombre et logements au premier plan des priorités

Le wali de Tissemsilt, Abbes Badaoui, a réuni les correspondants de presse locaux. Cette rencontre a permis au chef de l’exécutif de dresser le bilan des différentes réalisations effectuées durant l’année 2020 et le programme de développement de l’année en cours (2021). Dans le cadre des réunions périodiques, ce dernier jeudi soir, le wali de Tissemsilt, Abbes Badaoui, a tenu une conférence de presse avec les différentes familles de médias locaux (audio, visuel et écrit), au niveau du siège de la wilaya, dans laquelle il a dressé un bilan des différentes réalisations effectuées durant l’année 2020, et celles prévues dans les jours à venir. Le premier responsable de l’exécutif a révélé que 623 logements avaient été dénombrés dans plusieurs communes au niveau de la wilaya de Tissemsilt, faute de fonciers biens, et à travers lui, les zones d’ombre seront prises en charge au cours du premier trimestre 2021. M. Abbes Badaoui a ajouté, lors de la conférence de presse que la wilaya de Tissemsilt avait obtenu l’approbation initiale du ministère des Travaux publics pour achever le dédoublement de la RN 14 entre Tissemsilt, Khemis Miliana. Il s’est également assuré que chaque citoyen a le droit d’obtenir les informations relatives à son quotidien et la vie sociale, au cours de laquelle il a passé en revue concernant le développement dans la wilaya de Tissemsilt ainsi que les résultats des visites ministérielles intensives dont la wilaya a été témoin, ainsi que les questions d’actualité qui occupent l’opinion publique locale; dans ce contexte, le wali a affirmé que le citoyen a le droit d’accéder aux informations correctes par le biais des médias locaux qui sont considérés comme une source fiable, notamment les logements locatifs publics à caractère social, la levée de l’isolement de la wilaya, l’amélioration des conditions de vie des habitants des zones d’ombre ainsi que les perspectives et aspirations de la wilaya pour réaliser un développement dans divers domaines, notamment après que la wilaya ait bénéficié d’une enveloppe financière du programme de développement pour l’année 2021. Le wali Abbes Badaoui a également appelé les citoyens de la wilaya à faire preuve d’espoir et de compréhension de ce qui arrive à la wilaya dans le cadre du développement, d’autant plus que le processus de développement a commencé à donner ses premiers résultats ainsi que ses fruits, en parrainant les habitants des zones d’ombre qui ont atteint 326 projets dont 153 ont été réalisés et les 173 projets enregistrés restants sont en cours de réalisation pour le bien-être des habitants des zones d’ombre, comme nous l’avons promis aux citoyens, que ce soit lors des visites sur le terrain que nous avons effectuées ou des différentes réunions consacrées au suivi de projets en œuvre, que nous achèverons. L’achèvement de tous les projets enregistrés liés principalement à l’approvisionnement en eau potable, au raccordement aux réseaux d’électricité et de gaz, la restauration des écoles et à la suppression de l’isolement seront comme nous le prévoyons pour l’année 2021 soit l’année de l’élimination de toutes les différences, déséquilibres et carences enregistrés au niveau de toutes les zones d’ombre à travers la wilaya, et ceci avant la fin du premier trimestre de l’année 2021, car les habitants de ces zones connaîtront un changement radical de vie à différents niveaux, en particulier par un suivi continu et permanent de tous les projets et dans les différents secteurs.

Un quota supplémentaire de 1.000 aides à l’habitat rural
Par ailleurs, la wilaya de Tissemsilt a bénéficié de 1.000 aides à l’habitat rural au profit des demandeurs de cette formule, à condition que les conditions légales de la prestation stipulées dans la réglementation soient applicables à cet égard. La distribution de ces aides destinées à la réalisation de nouvelles habitations et à la rénovation d’autres est prévue à travers les 22 communes de la wilaya où les quotas seront déterminés en fonction des besoins de chaque collectivité locale, a indiqué la même source.

Environ 6.000 logements à travers la wilaya sont en cours de réalisation
La wilaya de Tissemsilt, de par sa situation géographique enviable, n’a pas cessé de faire couler de l’encre et d’être au diapason pour la population de la wilaya. Depuis un bon moment déjà, la ville de Tissemsilt ainsi que les communes et les douars que compte la wilaya, sont en pleine évolution. Des chantiers de réalisation de logements sont partout et nous ne pouvons que constater, au fil des jours, que les choses bougent et vont bon train à travers les communes et les douars de la wilaya de Tissemsilt pour améliorer et moderniser les multiples projets qui ont été mis en œuvre. Vers une meilleure maîtrise des programmes de logements, les structures de l’Etat s’attaquent à la crise du logement où l’on voudrait même impliquer le citoyen dans cette opération. En ce qui concerne le dossier du logement, et plus précisément la formule des logements publics locatifs (LPL) à caractère social, le wali de Tissemsilt a renouvelé qu’il s’était engagé à ce que les listes de bénéficiaires seraient annoncées dans les différents services de la wilaya progressivement avec le début du mois de février 2021. Pour ce qui est de la résolution du problème du manque de foncier à travers certaines communes que compte la wilaya de Tissemsilt qui pourraient accueillir des programmes de logement social, le wali Abbes Badaoui a réaffirmé que comme c’est le cas dans les différentes wilayas du pays, il a décidé plus tôt de transférer la part de 623 logements sociaux qui seront implantés dans la commune de Khemisti, dans le cadre du PDAU (inter communal), à condition que les habitants de la commune de Khemisti bénéficient d’une part de 10% de ces logements, c’est-à-dire (un plan d’orientation urbaine entre communes). Il a ajouté qu’environ 6.000 logements, existant dans la wilaya, sont en cours d’achèvement et dont certains dépassaient les 60% du taux d’avancement des travaux, car le wali a notifié aux commissions d’attribution des LPL des daïras d’étudier les dossiers des demandeurs de logements déposés à leur niveau.

….. Et 1.300 logements de type location vente (AADL)
Le wali a déclaré que la wilaya de Tissemsilt prévoit la récupération du foncier de Hai Hassen à Tissemsilt, après la démolition de certains bidonvilles implantés à Hai Hassen et le relogement dans un ensemble d’habitats dotés de toutes les commodités d’accompagnement à même de leur assurer un cadre de vie agréable. Par ailleurs, sur la superficie récupérée, il sera implanté des logements AADL au nombre de 1.300 unités.

Encouragement de l’investissement dans les zones d’ombre
En ce qui concerne le développement économique de la wilaya, le wali, Abbes Badaoui, a déclaré que la wilaya de Tissemsilt a une spécificité économique, principalement basée sur les secteurs de l’agriculture et du tourisme qui sont les moteurs du développement réel s’ils sont utilisés et valorisés dans la manière la plus appropriée, en particulier avec la disponibilité de toutes les conditions et qualifications. Le secteur agricole, ajoute le wali de la wilaya, doit recevoir l’attention nécessaire après avoir été témoin par le passé d’un déclin de la classification de la wilaya dans le domaine de la production agricole, en particulier la culture des céréales, appelant les agriculteurs de la wilaya à investir dans la diversification des cultures et à s’efforcer de s’appuyer sur les technologies modernes, en particulier dans le domaine de l’irrigation agricole. Des avantages attractifs seront accordés aux jeunes pour lancer leurs projets et activités dans les zones d’ombre, dans le cadre du dispositif mis en œuvre par l’ANADE, la CNAC, et l’ANGEM. Avec le concours des secteurs et des collectivités locales, les services du ministère délégué chargé de la Micro Entreprise œuvrent actuellement sur l’identification des besoins par localité et par zone pour permettre l’orientation des porteurs de projets vers leur création, en tenant compte des potentialités de chaque zone. «Dans ces zones, généralement vierges, tout est à construire», a-t-il fait remarquer, soutenant que «les opportunités de création d’activités ne sont pas négligeables et ce, dans tous les domaines tels que l’agriculture, le tourisme et l’artisanat». Créer des opportunités d’emploi en permettant aux habitants des zones rurales de créer des micros projets pour les jeunes afin de les accompagner dans leur vie active. En ce qui concerne la population rurale, nous travaillerons à créer des opportunités d’emploi en permettant aux habitants des zones rurales et des zones d’ombre de s’y insérer et en s’engageant à les accompagner dans leur réussite en leur offrant toutes les conditions et facilités possibles en termes d’autonomisation des habitants ruraux et des zones d’ombre ainsi que des actions d’aides d’Etat à la construction rurale.

À propos ABED.MEGHIT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Secteur de l’Éducation à Tissemsilt. 587 professeurs contractuels intégrés à l’Ouarsenis

La décision du président de ...

CNAS de Tissemsilt. Campagne de sensibilisation au profit des employeurs

La Cnas de Tissemsilt mène ...

Célébration de Yennayer 2973 à Tissemsilt. Des expositions mettant en valeur l’art culinaire

C’est en présence d’un public ...

Centres de vacances et de loisirs pour jeunes. Journées de formation et de perfectionnement au profit des directeurs et gestionnaires

L’ANALJ a organisé des journées ...

Darak El Watani de Tissemsilt. Arrestation de 02 suspects impliqués dans le cambriolage d’une base de vie

Les services de la Gendarmerie ...