Accueil » ÉCONOMIE » Confédération Algérienne du Patronat Citoyen. La sécurité énergétique à l’heure des défis

Confédération Algérienne du Patronat Citoyen. La sécurité énergétique à l’heure des défis

Faut-il mettre en œuvre une transition énergétique pour assurer la sécurité énergétique à long terme? Voilà en somme la quintessence des débats et réflexions des experts nationaux et internationaux, lors de cette rencontre sur les enjeux de la sécurité énergétique, organisée hier, par la Confédération Algérienne du Patronat Citoyen (CAPC) à l’hôtel Marriot à Alger. La transition énergétique, pour rappel, et selon son étymologie, désigne l’ensemble des transformations du système de production, de distribution et de consommation d’énergie effectuées sur un territoire dans le but de le rendre plus écologique. Le recours à l’énergie solaire reste un impératif qu’il faut prendre en considération par encourager ce recours à l’énergie solaire et éolienne pour les petites unités de dessalement et de traitement de l’eau dans les régions du sud, n’a cessé de plaider l’expert et ex-ministre Abdelmadjid Attar, lors de cette rencontre. Pour lui, la problématique de l’eau demeure au cœur des préoccupations du Gouvernement d’où l’impérative urgence de promulguer d’autres lois puisque celle de 2002 est caduque. La séance de débats, organisée à l’issue de ces travaux, a permis aux intervenants de passer au peigne fin les différentes étapes puisque l’Algérie est un pays dont les ressources énergétiques conventionnelles en hydrocarbures sont relativement importantes, s’accordent à dire les initiateurs de cette rencontre, organisée par la CAPC. Néanmoins, il ressort des différentes interventions des imminents experts, lors de cette séance-débats que la transition énergétique sera, incontestablement, plus difficile pour les pays producteurs d’hydrocarbures fossiles et dont dépendent largement les ressources de financements puisque selon eux, le recours à deux transitions reste une condition sine qua non, l’une pour sortir de cette dépendance et l’autre pour organiser la transition vers un mix énergétique intégrant des ressources non conventionnelles. Il ressort des différentes communications du panel des experts qu’en matière des hydrocarbures, l’action la plus urgente à mettre en œuvre selon les organisateurs de cette rencontre, doit être consacrée à la conservation des gisements actuels dont la production est en train de décliner. Ils préconisent l’amélioration des taux de récupération qui demeurent très faible, comparés à ceux connus ailleurs dans le monde. La raison est que le moindre pourcentage d’amélioration correspondra à une importante découverte. Dans une conférence de presse improvisée en marge de cette rencontre, le Patronat scindée en une seule organisation patronale mais en présence cette fois-ci de Saïda Neghza, présidente du CGEA, celle-ci a d’emblée remercié ses collaborateurs les Patrons, de l’avoir honorée en tant que doyenne et s’est félicitée de la naissance de la nouvelle Coordination du Patronat avant de donner la parole au doyen, son SG : M.Megatelli, qui axera, à son tour, sa plaidoirie sur le dialogue et la concertation entre toutes les organisations patronales. Lors de cette rencontre sur la sécurité énergétique, Mohamed Samy Agli, patron de la CAPC, a rappelé que « Nous devons travailler ensemble en synergie pour canaliser toutes les énergies et les mettre au service du développement et de la souveraineté de notre économie. Dans son allocution, le ministre a mis en exergue cette transition énergétique. Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Benattou Ziane, a affirmé que l’Algérie jouera « un rôle axial » dans l’exportation de l’hydrogène en Europe à « des prix concurrentiels », compte tenu « des capacités importantes de l’Algérie en matière de cette énergie propre. Pour lui, cette transition énergétique est primordiale et l’utilisation des énergies renouvelables était « une exigence » qui doit être inculquée dans le comportement des générations à venir.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En prévision des présidentielles anticipées. Le FLN rafle 101.414 signatures en faveur du président candidat

Lors de cette rencontre, tenue ...

Expiration du délai de dépôt des formulaires de souscription des signatures individuelles. Désormais, dans le vif du sujet

L’ANIE vient de clôturer la ...

Présidentielles de Septembre 2024. La scène politique s’anime

A quelques encablures de la ...

FLN, RND, El Moustakbel. Une coalition pour le soutien de Tebboune

Le trio FLN, RND et ...

Présidentielles anticipées de septembre 2024. Tebboune annonce sa candidature

C’est officiel et tel qu’annoncé ...