Accueil » ORAN » Commune d’Oran. Vacataires et saisonniers appréhendant un «retard de salaire»

Commune d’Oran. Vacataires et saisonniers appréhendant un «retard de salaire»

Le Conseil syndical des travailleurs de la commune d’Oran avait, à maintes reprises, réitéré ses appels aux pouvoirs publics de tutelle locale de régler le problème relatif au non versement de la prime de scolarité de 3.000 DA aux saisonniers et aux vacataires depuis voilà une année et demie et celui de certains mois «non perçus» de prime de rendement. Ce début février ne s’annonce pas pour autant clément puisque ces travailleurs se voient en train de lutter une nouvelle fois pour le versement de leurs mensualités, prévu normalement le 28 janvier 2022. Constatant le retard, ils ont tenu à protester pour faire aboutir leur droit au salaire au temps imparti, estimant que le tollé a été franchi et qu’ils ne pourront plus à l’avenir tolérer un retard vu leur situation sociale actuelle qu’ils jugent difficile et assez précaire, en plus de faire face au pouvoir d’achat surtout en ce temps pandémique. Les vacataires dont le nombre avoisine les 700 travailleurs, attendent avec impatience leurs salaires de même que les 1.033 saisonniers dont le représentant qui nous a contactés hier par téléphone, a souligné que le problème persiste, contrairement, explique-t-il, à certaines rumeurs selon lesquelles, «la paie aurait d’ores et déjà été déposée mardi matin au Trésor afin que les salaires soient versés pas plus tard ce mercredi 2 février sinon le lendemain». Fait qui mérite d’être signalé, le gouvernement a pris dernièrement la décision de réviser à la hausse certaines catégories de salaire des communaux percevant moins de 20.000 DA afin de préserver leur pouvoir d’achat. Selon une source du service communal du personnel, cette augmentation est de 7.000 DA pour les vacataires qui perçoivent environ 13.000 DA par mois. Leur nouveau salaire est de 20.000 DA et doit entrer en vigueur à partir de ce mois de février», a tenté de rassurer la même source, expliquant que «les vacataires font les 8 heures». «Les vacataires ne disposeraient pas de certaines dispositions applicables pour les agents de la Fonction Publique comme les indemnités, le droit au congé, la maternité et ce serait là où résiderait probablement la problématique concernant ce type de personnel au statut non finalisé selon de spécialistes. Et de s’interroger: «si cette récente augmentation de salaire quoique bénéfique suffirait- elle à atténuer leurs souffrances». Pour l’information, l’exécutif communal qui s’est réuni hier matin, a inscrit à l’ordre du jour deux points à savoir: l’habillement des travailleurs de la DNMG et le parc roulant d’une manière générale. Donc point d’examen du point relatif aux salaires des travailleurs.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Président de la République s’exprime sur les souffrances des ghazaouis. «Une tache dans l’histoire de l’humanité»

Des bombardements et des morts ...

Mers Al Hadjadj. Près de 200 embarcations de fortune évacuées mercredi du petit port

Dans le cadre de la ...

L’armée sioniste a détruit intentionnellement toutes les infrastructures de base. Plus de 20 ans pour reconstruire Ghaza

Comment reconstruire la bande de ...

Une position africaine commune pour la réforme du Conseil de sécurité. Corriger une injustice historique

L’Afrique dit son dernier mot. ...

Sacrifice de l’Aïd El Adha. Simple formalité pour les riches, Vraie saignée pour les pauvres

Il faut toucher combien pour ...