Accueil » ORAN » Commune d’Oran. Des salariés adhérents aux sections syndicales «mécontents»

Commune d’Oran. Des salariés adhérents aux sections syndicales «mécontents»

Les élections des sections syndicales créées par le Syndicat des travailleurs de la commune d‘Oran, au niveau des administrations et services communaux, des divisions et secteurs urbains, sont un processus de renouvellement des structures organiques, conformément aux statuts et règlement intérieur, régissant les modalités de fonctionnement de l’activité syndicale. Force est d’admettre que certaines de ces élections qui donnent l’impression aux syndicalistes de durer dans le temps, sont fortement contestées par les salariés qui préfèrent évoquer le terme “désignation”, faite à l’issue des dépouillements dénonçant ainsi le “fait accompli” et le “silence radio” de la tutelle au lieu de tenir des assemblées générales réglementaires. Certaines élections de sections syndicales sont rejetées par plusieurs communaux d’Oran parce qu’elles seraient, selon leurs propos, entachées d’”irrégularités”, a souligné un salarié adhérent à l’une de ces sections syndicales et dont la candidature fut rejetée lors des dépouillements des voix, au cours de la dernière rencontre des nouveaux membres d’une section syndicale d’un service de la commune, tenue en présence des candidats seulement, compte tenu que l’assemblée générale n’a pu avoir lieu à cause de la situation sanitaire”. Pour sa part, l’élection du Conseil syndical des travailleurs de la commune, dirigé depuis presque une année, d’une manière intérimaire, depuis le départ de l’ex-secrétaire général, Ahmed Mentfakh, élu président de la Fédération nationale des travailleurs des collectivités locales, n’a pas encore eu lieu. “ Des sections syndicales, au niveau de certaines divisions et services communaux, sont désignées n’importe comment et ont vu même désigner des salariés détachés dont des détachés “OP”, ce qui n’est pas conforme au règlement “, ont ajouté les même sources, rappelant à ce titre, les dispositions légales régissant les assemblées générales portant création des sections syndicales. Des sources du bureau de wilaya de l’UGTA ont pourtant tenu à signaler que l’élection des sections syndicales est conforme aux règles en raison de la situation actuelle liée au Covid qui empêche les rassemblements. Le bureau de wilaya de l’UGTA tient à signaler par ailleurs qu’il défend toujours les droits et les intérêts des travailleurs salariés, adhérents ou non, adhérents aux sections syndicales qui le représentent au niveau des différentes structures de la commune.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections présidentielles du 07 septembre prochain. Le FLN pour la candidature de Tebboune

Le Président de la République ...

Pour assurer les permanences de trois jours de l’Aïd Al Adha. 1.008 commerçants réquisitionnés dont 291 boulangers et 03 laiteries

L’Aïd Al Adha est une ...

Le Président de la République s’exprime sur les souffrances des ghazaouis. «Une tache dans l’histoire de l’humanité»

Des bombardements et des morts ...

Mers Al Hadjadj. Près de 200 embarcations de fortune évacuées mercredi du petit port

Dans le cadre de la ...

L’armée sioniste a détruit intentionnellement toutes les infrastructures de base. Plus de 20 ans pour reconstruire Ghaza

Comment reconstruire la bande de ...