Accueil » ACTUALITE » Commission nationale des œuvres sociales des travailleurs de l’Éducation. Ruée sur le crédit automobile

Commission nationale des œuvres sociales des travailleurs de l’Éducation. Ruée sur le crédit automobile

Comment évolue le crédit auto en Algérie? Quels secteurs vont en bénéficier après la levée du gel des financements, décidée par l’Etat? Et comment obtenir un prêt bancaire Education nationale pour acquérir sa voiture neuve? Une affluence massive vers le crédit voiture est observée ces dernières années chez les fonctionnaires de l’Education nationale. Les crédits automobiles de ce secteur stratégique avaient, rappelons-le, été gelés il y a plusieurs années pour cause de difficultés financières. Le retour de l’importation des véhicules neufs, décidé par le gouvernement sur la scène après une longue période de gel des importations, due essentiellement à la pandémie du Coronavirus, a fait revenir au grand galop les concessionnaires mais aussi les travailleurs du secteur de l’éducation dont les œuvres sociales ont fait l’objet de gel de fonds qui servent entre autres au financement de l’achat d’un véhicule. Dans ce registre, le chiffre de 10.000 demandes de financement d’achat d’un véhicule, déposées par les travailleurs dans le cadre du crédit automobile, a été mis en avant. La commission nationale des œuvres sociales des travailleurs de l’Éducation (CNOSTE) a annoncé la reprise du crédit voiture pour les travailleurs du secteur. Ce sont plusieurs milliers de travailleurs qui avaient opté pour le crédit automobile destiné à l’achat de voitures. La Commission nationale des œuvres sociales des travailleurs de l’Éducation (CNOSTE) a indiqué que plus de 10.000 demandes de crédit automobile, formulées par les travailleurs du secteur éducatif, ont été enregistrées en Algérie. À cet effet, le susdit comité et ses branches vont sélectionner les bénéficiaires en fonction d’une échelle de pointage. En fait, juste après l’annonce des nouvelles modalités et règles régissant le dossier des services sociaux, les professionnels du secteur en question ont commencé à déposer leur dossier pour pouvoir bénéficier d’un crédit automobile. Et cela, à l’issue des travaux de l’Assemblée générale, tenue en octobre dernier, au niveau de la wilaya de Djelfa. Selon le premier responsable de la CNOSTE, « cette ruée est due à la levée du gel du financement après 08 ans d’arrêt». D’ailleurs, la valeur du prêt financier a augmenté de 50 à 100 millions de centimes. Comme on l’avait mentionné, le collectif va faire recours à une échelle de pointage dans le cadre de l’application du principe de la justice et l’équité. Et cela, à cause du nombre significatif des dossiers reçus. En effet, les employés ayant de nombreuses années d’expérience seront prioritaires, c’est du moins ce que rapporte le quotidien arabophone «Echorouk» sachant que la demande sur la Omra qui fait partie des services sociaux du secteur de l’éducation, figure en deuxième position après le crédit voiture neuf, selon le même interlocuteur. Cela entend qu’en terme de demandes sur les services sociaux, la Omra vient en deuxième du peloton. En effet, cela survient après la reprise de ce service qui a été suspendu pendant deux ans, soit du fait de la crise sanitaire. D’ailleurs, il en est de même pour le tourisme de bien-être. Il a été fortement demandé par les retraités. La question qui se pose alors, est de savoir qui sera en droit de bénéficier du crédit véhicule neuf, eu égard au nombre important de demandes et est-ce que le calcul du pointage et de l’expérience professionnelle du travailleur sera le seul critère pour garantir l’équité d’accès à cette formule d’achat facilité de voiture? Dans ce sillage, on notera que les mêmes services entreront en vigueur à partir du début du mois de janvier 2023. Il convient de préciser également que le Comité national des services sociaux pour le secteur de l’éducation a publié, en octobre dernier, les résultats de l’AG. Celle-ci a alors approuvé 16 nouveaux règlements régissant les services sociaux. Soit, notamment, l’augmentation du montant de la prime du décès du travailleur.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tebboune exige des enquêtes suite à la détérioration du transport maritime. L’heure des comptes est venue!

Que se passe-t-il au secteur ...

Viandes blanches. Les prix bientôt plafonnés

L’Etat frappe d’une « main de ...

Le FLN dépêche son envoyé spécial, le membre du BP, Ferhat Aghrib. Plus de 30 délégués de Congrès désignés pour l’heure

Le parti du Front de ...

Pour le transport combiné de gaz naturel et de l’hydrogène. Medgaz sera revu et corrigé

Le contexte s’y prête d’autant ...

4.616 cas de violences depuis janvier 2022. Les femmes doivent briser le mur du silence

Comment sensibiliser et prévenir les ...