Accueil » ACTUALITE » Commerce et Aïd. 2.142 agents de contrôle réquisitionnés

Commerce et Aïd. 2.142 agents de contrôle réquisitionnés

Pour cette fête de l’Aïd El Fitr qui a coïncidé avec la journée du vendredi et celle d’hier, 35.876 commerçants étaient réquisitionnés, 4.745 activant dans les boulangeries, 22.833 dans l’alimentation générale ou les fruits et légumes, 8.145 dans des activités diverses et enfin 453 unités de production dont 131 literies, 282 minoteries et enfin 40 unités de production. Le consommateur algérien fait face à une triste réalité, celle de la fermeture des commerces en cette fête de l’Aïd. Néanmoins et en dépit de quelques hors la loi, le service public était assuré. Hantées par le spectre des pénuries en ces deux journées de la fête de l’Aïd El Fitr, les Algériens étaient surpris de la disponibilité de certains moyens y compris le pain après avoir anticipé au mieux les manques prévus initialement en ce jour de fête. La prudence était de mise. Point de panique. Les commerçants n’ont pu imposer leur diktat comme à l’accoutumée. La fête a rimé avec la joie pour les familles algériennes que ce soit à Alger où ailleurs. Nombreux sont les commerçants, hélas, surtout certains boulangers qui n’ont pas respecté la réglementation en vigueur pour assurer un service minimum aux citoyens lors de ces deux journées. Certains boulangers, par contre, ont travaillé tard jusqu’à l’aube soit 04 h du matin de la journée du vendredi soir quelques heures avant l’aube pour permettre aux Algériens de fêter sereinement ces deux journées, loin du manque et de la pénurie. Selon les chiffres exhibés par le département de Zitouni, il est fait état de la mobilisation de 50,817 commerces qui ont été réquisitionnés, parmi ces commerçants, il y a eu 6.372 boulangers sur les 8.500 actifs. Des points de vente dans les différentes villes et agglomérations sont aussi venus à la rescousse pour éviter la frénésie de l’Aïd. Au total, on note 27.987 commerçants qui ont été réquisitionnés lors de la fête de l’Aïd à en croire les propos du DG de la régulation et l’organisation du marché au niveau du ministère du commerce sur les ondes de la radio. Le total du nombre des commerçants réquisitionnés pour assurer le service minimum est de l’ordre de 15.787 sans oublier les unités de production parce que lesdits commerçants nécessitent la matière première soit un chiffre global de 463 unités de production parmi lesquelles la mobilisation de 133 laiteries réparties sur l’ensemble du territoire national. Le service public doit être respecté par tous les commerçants lors des fêtes de l’Aïd. La fermeture récurrente des différents commerces lors des fêtes de l’Aïd surtout les boulangers, laiteries et commerçants de fruits et de légumes a, de tout temps, émaillé la fête et a dissipé, notamment, la joie parmi les citoyens divisés entre ce dilemme qui est fête et pénurie. Les commerçants imposent leur diktat et font fi des mesures entreprises par les responsables en dépit de l’absence de contrôle et de suivi par les agents spécialisés pour éviter la récidive des années précédentes. Rappelons que la crise sanitaire a perturbé pendant 03 années consécutives le quotidien suffisamment morose et le commerce des Algériens. Certains observateurs ont aussi lancé un cri de désespoir en soulevant, en dehors des pénuries dans le secteur du commerce, des boulangeries, des commerces de fruits et de légumes, des pharmacies entre autres, la problématique de la pénurie des carburants et ce qu’ils ont qualifié de hantise de la pénurie d’essence devant les stations pour se déplacer et aller rendre visite à leurs familles pour partager la joie de l’Aïd.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Marché pétrolier mondial. Quelles perspectives à court terme?

Le ministre de l’Energie et ...

Banque Mondiale. 18,5 milliards de dollars de perte à Ghaza

Le bilan de cette agression ...

Agression israélienne contre Ghaza. De nouvelles victimes parmi les journalistes

Reporter sans frontières (RSF) a ...

Lancement du Réseau associatif pour le dialogue et le bon voisinage algéro-africain. Soutien pour les dynamiques participatives

Une convention de partenariat et ...

Opérateurs algériens. Quels sont les enjeux économiques?

Le baril du pétrole plafonne ...