Accueil » CULTURE » Clôture du festival national du théâtre universitaire. La troupe «El khachaba Dahabia» de Sidi Bel Abbes décroche le prix

Clôture du festival national du théâtre universitaire. La troupe «El khachaba Dahabia» de Sidi Bel Abbes décroche le prix

La 14ème édition du festival national du théâtre universitaire dédié au défunt «Mahiddine Bouzid» s’est clôturée dans un climat d’ambiance et de festivités, le mardi, au théâtre régional de Sidi Bel Abbès en présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Kamel Badiri, du responsable de l’exécutif Chibani Samir, du P/APW des troupes participantes, rehaussé par la présence de professeurs et chercheurs universitaires et d’un public universitaire amoureux du quatrième art venu partager leur passion pour le théâtre.
La cérémonie de clôture a été inaugurée par un vibrant hommage au défunt artiste algérien Mahieddine Bouzid, dont le nom porte le festival avant d’honorer la famille du défunt et les organisateurs et encadreurs de cette manifestation culturelle nationale. Intervenant dans la formation des étudiants afin de créer une industrie culturelle et de transformer les idées créatives en produits commercialisables. Il a exprimé sa gratitude aux responsables de l’université Djilali Liabes qui ont fait que le festival connaisse un franc succès sans pour cela omettre de féliciter les organisateurs et les troupes participantes pour la qualité des spectacles présentés.
Kamel Badiri a, dans la lancée, souligné l’importance du théâtre dans la formation des étudiants et leur développement culturel avant de souligner «qu’un accord conclu avec le ministère de la culture et des arts, permettra de mettre en place 115 ateliers d’enseignement et de pratique du théâtre au niveau de toutes les universités du pays, pour accompagner les jeunes et donner l’opportunité aux étudiants de mettre en valeur leurs talents, leurs énergies créatives et innovantes sur la scène culturelle..».
D’autre part et dans le même contexte le représentant du gouvernement n’a pas omis de souligner que « conformément à l’engagement n°41 du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, l’Université algérienne est devenue une locomotive dans les domaines, innovant, créatif, scientifique, technologique, artistique et humanitaire, faisant d’elle un lieu de la science et de la créativité. Plusieurs recommandations ont été émises par le jury du festival dont l’amélioration des spectacles dans le fond et la forme, en respectant les critères artistiques et de diffuser les représentations à travers les universités du pays pour permettre à un large public universitaire de profiter des spectacles, l’organisation d’ateliers de formation pour les troupes participantes afin de bénéficier d’une orientation artistique et intellectuelle, de renforcer et de relever la valeur du théâtre universitaire, encourager les œuvres théâtrales interprétées par les étudiants et leur donner une chance de mettre en avant leurs talents et créativités. De son côté, le responsable de l’exécutif Chibani Samir, n’a pas manqué de mettre en valeur l’importance du théâtre qui a permis aux étudiants de tout le pays de se réunir et de partager leur passion pour le théâtre avant de mettre en relief le riche patrimoine culturel du Théâtre régional de Sidi Bel Abbes avec le passage de Kateb Yacine, Ahmed Benaissa… A cet effet, la pièce du théâtre El khachaba dahabia de l’université Djilali Liabes «El Moutahem», a décroché le prix de la représentation théâtrale au moment où le prix du meilleur rôle féminin prometteur est revenu à l’étudiante Djamaa Kheir Allah de l’université de Batna et le meilleur rôle masculin prometteur à l’étudiant Ghouzzar Azeddine de l’université d’Alger pour sa pièce «avant le théâtre», le prix de la meilleure interprétation féminine est revenu à l’étudiante Fatima Saïdi de l’université Djilali Liabes alors que le prix de la meilleure interprétation masculine a été décroché par l’étudiant Ouafed Amine de Sidi Bel Abbés. Le prix de la meilleure scénographie a été décerné au comédien Yahia Ben Hamou de l’université d’Oran et le prix de la meilleure création musicale à la troupe Sada de Mostaganem qui a également décroché le prix du jury pour sa pièce avant le théâtre. Le prix du meilleur texte dramatique a été décerné à l’étudiante wahiba Amel de Batna pour sa pièce «El Barzakh» tandis que le prix de la meilleure mise en scène est revenu aux trois pièces El Barzakh de Batna, El Moutahem de Sidi Bel Abbès et cérémonie de mariage «hafl zifaf» de Constantine.

À propos Mohamed Nouar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sidi Bel-Abbès. Saisie de 360 comprimés psychotropes, 07g de cocaïne et arrestation de 04 dealers

Les éléments de la brigade ...

Examens de fin d’année à Sidi Bel Abbes. 28.200 candidats aux épreuves du BEM et du BAC

Tout est fin prêt pour ...

Le président de l’ANIE en visite à Sidi bel Abbès. Inauguration du nouveau siège de la délégation locale

En visite de terrain à ...

Journée internationale de la biodiversité à Sidi Bel-Abbès. Dans une ambiance festive et pédagogique

Organisée à l’initiative de la ...

Trafic de stupéfiants à Sidi Bel-Abbès. Saisie de 2.000 comprimés psychotropes, 240 millions et arrestation de 07 malfaiteurs

Les éléments de la brigade ...