Accueil » ACTUALITE » Classification des pays ayant les plus importantes réserves de pétrole. L’Algérie dans le top 20

Classification des pays ayant les plus importantes réserves de pétrole. L’Algérie dans le top 20

L’Algérie sur le podium africain? C’est possible tant les valeurs des réserves pétrolières techniquement récupérables de notre pays sont très importantes, de l’avis d’experts en énergie. Un rapport international évalue le montant de ces réserves à 14 milliards de barils. L’Algérie qui a amorcé un plan stratégique de relance économique basé sur la diversification des sources de l’économie, l’exploitation du solaire, l’encouragement de l’agriculture et de l’aquaculture, la création des Start-ups, le soutien à l’investissement, le renforcement de la force ouvrière rémunérable, la promotion de l’industrie automobile et du tourisme, outre la rationalisation de l’utilisation de l’énergie, veut aspirer à un rang meilleur.
Elle a aussi dicté ses prix pour le gaz et le pétrole loin des pressions et réfute les prix plafonnés imposés par l’occident. Une stratégie économique « au pluriel » qui s’est avérée payante en définitive. Le dernier classement établi sur les pays ayant les plus importants volumes récupérables dans des gisements exploités a de quoi surprendre plus d’un spécialiste et comment ? Pour les observateurs, l’Algérie est restée à l’écart de la guerre de Russie en Ukraine. Pour autant, les intérêts de l’Algérie n’ont pas été aussi mieux servis pendant cette guerre. Il y’a mystère et les experts internationaux l’ont d’ores et déjà compris. L’Algérie forte de ses institutions et dont l’économie est libérée jouit d’une aura internationale grâce notamment à ses efforts et rôles actifs dans la paix et la résolution des conflits, la recherche scientifique et la collaboration, l’environnement et l’éducation outre les missions humanitaires. Ce qui la place comme un pays d’accueil sans risque et d’un potentiel inouï pour les échanges et les investissements de toutes les nationalités. En plus, l’Algérie dispose comme elle veut de tous ses gisements énergétiques loin des pressions et des ingérences. En tout, quatre États d’Afrique, dont l’Algérie, figurent dans le top 20 mondial des maîtres majeurs des réserves de pétrole. Depuis le début de la guerre russo-ukrainienne, le territoire algérien est considéré comme un partenaire de choix du secteur énergétique. Outre le fait que le pays n’a pas été aussi touché comme d’autres par les effets économiques néfastes de la pandémie du Coronavirus, cela encourage les investisseurs étrangers, notamment.
Notre pays impose ses règles dans un monde ravivé de conflits et dans une Europe hantée par les risques d’une nouvelle récession économique car secouée par une crise d’énergie qui risque de laisser ses séquelles probablement à partir de cet hiver étant donné que ses pays ont déjà pensé à sécuriser leurs stocks comme la France ou l’Italie. Et après ? C’est en tous cas le sujet prédominant actuellement chez les puissances du vieux continent. Avec cela et la place qu’occupe l’Algérie dans le dernier classement international des réserves de pétrole, le pays se trouve ainsi dans une position confortable qui fait de lui un partenaire qui négocie bien et qui impose ses principes. Elle récolte en effet les fruits consentis par le gouvernement à l’effet de protéger et remettre sur les bons rails une économie assaillie par un fort choc exogène. À savoir la pandémie liée au nouveau coronavirus. Dans un classement sur le stockage de l’or noir publié par Insider Monkey, notre territoire a donc été classé au 16e rang, avec 12,20 milliards de barils. Nous vous en disons plus dans la suite de cette édition du mardi 3 janvier 2023. L’exportation de pétrole brut constitue l’une des principales sources de revenus pour de nombreuses nations. La nôtre en fait partie. À l’échelle continentale, cette dernière monte sur la 3e marche du podium. En deuxième position, on retrouve le Nigeria. Soit avec des volumes estimés à 36,89 milliards de barils d’or noir. Il siège de ce fait à la 11e place du classement général. Les plus gros stocks en Afrique se trouvent au niveau de la Libye. Elle dispose effectivement de réserves prouvées qui s’élèvent à 48,36 milliards. Elle est alors considérée comme le 9e pays au monde disposant des plus importantes quantités de pétrole récupérables. 4e en Afrique et 19e au niveau international, l’Angola possède en son sein un volume de 7,78 milliards de barils. Il est à noter que les troisièmes positions mondiales en termes de stockage de la susdite énergie reviennent respectivement au Venezuela (303,80 G b), à l’Arabie Saoudite avec des réserves à 258,60 milliards de barils de pétrole, et l’Iran. Le territoire iranien, lui, détient des quantités stockées atteignant les 208,60 milliards de barils.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le paysage préélectoral s’installe progressivement. Course à la présidentielle

La décision du Président de ...

Coup d’envoi du Recensement général de l’Agriculture 2024. Le wali insiste sur la sensibilisation autour de l’évènement

C’est sous le thème «données ...

Un décret concernant la construction automobile modifie et complète un précédent, publié au Journal officiel. Et ça repart !

Quelle sera au fait la ...

Le «Front El Moustakbal» et l’élection présidentielle anticipée. «Pour une mobilisation populaire contre l’absentéisme»

Le parti politique agréé, le ...

De grandes entreprises asiatiques souhaitent investir dans diverses activités. L’Algérie: une destination de choix

Après les Espagnols, les Italiens, ...