Accueil » ORAN » Circulation routière. La difficile tâche des agents de police

Circulation routière. La difficile tâche des agents de police

Lorsque l’on évoque les dernières évolutions apportées au code de la route, on pense immédiatement aux usagers qui empruntent l’espace routier chaque jour. Cependant, on oublie souvent que sans les actions des agents intervenants sur la circulation, la donne serait légèrement différente. En effet, grâce à leurs interventions respectives, la construction, l’entretien et la surveillance des voies de circulation de l’espace public sont assurés. Même si peu de conducteurs en sont conscients, tout cela permet de sécuriser un peu plus chacun de leurs trajets à pied, en vélo, ou encore au volant de leur automobile. Le problème de stationnement gênant est devenu une pratique courante. Les moindres espaces vides, y compris les trottoirs, sont squattés par certains chauffards et même par les commerçants. Partout, dans tous les quartiers, cités, boulevards et même les impasses de la ville, les trottoirs sont interdits aux piétons. Devant les administrations, hôpitaux, supérettes et au niveau des lieux de commerce. Le stationnement anarchique est devenu l’une des principales causes des embouteillages qui mine la première ville et la seconde wilaya du pays et empoisonnent le quotidien de la police et des citoyens. Quand les pouvoirs publics posent une plaque de stationnement interdit ou autre, c’est pour faciliter et réguler la circulation. On sait que pour décider d’une interdiction c’est toute une commission qui doit se prononcer et à partir de ce moment-là, le non-respect d’une quelconque plaque devient une infraction punie par la loi. L’idéal serait de multiplier les parkings à étages, pour éviter ce phénomène de stationnement sauvage et surtout faciliter la tâche aux agents policiers de la voie publique, si l’une de leurs missions consiste à sanctionner les conducteurs qui commettent des infractions, ils interviennent également dans la prévention des risques routiers ainsi que pour porter secours aux victimes d’accidents de la route.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Environnement. Un minimum de discipline pour une ville propre

«La propreté fait partie intégrante ...

Nids-de-poule, affaissements, fosses… La voirie de tous les dangers

Le réseau routier d’une ville ...

Quartier de Choupot. Les rues Soufi Zoubida et Smain Med sombrent dans le désordre

A Hai Abdelmoumene (Ex-Choupôt), la ...

Drogue et psychotrope. Prévenir la consommation chez les jeunes

Le phénomène de la consommation ...

Clôture de l’année scolaire et fête de l’enfance «La crèche est un moyen pour les enfants de s’ouvrir au monde»

La clôture de l’année scolaire ...