Accueil » ORAN » Circulation routière. Absence de signalisation et données erronées

Circulation routière. Absence de signalisation et données erronées

L’anarchie dans la signalisation verticale routière est un grand souci sur lequel les responsables locaux doivent se pencher à la mise à niveau de la signalisation routière afin de réguler et de sécuriser la circulation et améliorer le confort des automobilistes. La signalisation routière est composée de panneaux, du marquage au sol et de feux. Elle permet d’informer l’usager des règles en vigueur et de l’orienter dans ses déplacements. Bien conçue et réalisée, elle réduit les causes d’accidents et facilite la circulation. La signalisation routière a pour objet de rendre plus sûre la circulation routière, de faciliter cette circulation, d’indiquer ou de rappeler diverses prescriptions particulières de police et de donner des informations relatives à l’usage de la route. La signalisation routière désigne l’ensemble des équipements de signalisation lisibles par les usagers de la route et pouvant être implantés sur le domaine routier. A Oran, en ce qui concerne l’anarchie dans la signalisation routière, marquée notamment par l’absence de signalisation, leur dégradation, voire même des erreurs dans les données, il semble que l’anarchie et la négligence orthographique caractérisent la pose et la confection de plaques de signalisation dont certaines sont truffées d’erreurs et d’anomalies dénotant un travail approximatif et médiocre de la part des services concernés. Il va de soi que ces indicateurs spatiaux facilitent le repérage et la circulation routière pour les usagers de la voie publique et d’autres institutions et administrations devant connaître l’emplacement des bâtisses, des artères et des habitations. L’importance de la signalisation verticale et horizontale, dans la prévention des accidents de la route, n’est pourtant plus à démontrer. A Oran, certains endroits délestés de leurs plaques de signalisation, deviennent dangereux pour les automobilistes qui ne connaissent pas la ville, poussant les conducteurs étrangers de la région à s’arrêter pour se renseigner.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Circulation routière et transport public. Les grands points noirs de la ville

L’un des points noirs dont ...

Commerce informel. Terrains agricoles squattés et exploités illicitement

La réglementation en matière d’urbanisme ...

Prolifération de chiens errants. Incivisme, laisser aller et inquiétude

Ecumant les cités à la ...

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de ...

Association coeur ouvert «Lala». La solidarité au rendez-vous

L’élan de solidarité demeure une ...