Accueil » ORAN » Cimetière de Belgaid. Un laisser-aller coupable

Cimetière de Belgaid. Un laisser-aller coupable

La situation générale des cimetières de la wilaya d’Oran interpelle de plus en plus, en raison de l’incivilité qui règne au sein de ces lieux. Le cimetière de Belgaid (daïra de Bir El Djir), à la périphérie Est du chef-lieu de wilaya, en est un modèle.
C’est l’émotion vécue parmi les habitants de Belgaid qui se rendent chaque vendredi pour se recueillir sur les sépultures de leurs proches ou pour un enterrement. Cette structure d’une grande importance pour la population et qui s’étend sur une grande superficie, est sans gardiennage pour empêcher les intrus de dégrader cette structure qui pourtant se trouve au centre de Belgaid. En effet, soutient Mohamed Nair, riverain à ce cimetière : « Le lieu est souvent envahi par des meutes de chiens et surtout par des charlatans, en plus de la profanation des tombes; ce phénomène de charlatanisme est devenu ces derniers mois en vogue en Algérie. Le constat aujourd’hui est catastrophique : des tombes entières sont envahies de déchets, de vêtements usagés, de bouts de papier sur lesquels on retrouve des manuscrits du Coran écrits avec diverses matières ». Ce témoignage n’est pas un cas isolé puisque d’autres cimetières sont squattés par des SDF, des amoureux et des sorciers. Des photos ont fait le tour de la toile, sur les réseaux sociaux. Ces photos comportent des objets destinés à faire de la sorcellerie. Sur ces objets sont inscrites les malédictions qui sont destinées à certaines personnes qui se trouvent sur ces photos. La sorcellerie est utilisée pour diverses causes comme entre autres empêcher un mariage d’une parente, amie ou voisine. Donc au niveau du cimetière de Belgaid, tout est permis car on peut enterrer sans aucun document, vu qu’à l’entrée, il n’y a personne pour réceptionner les documents concernant l’enterrement comme le stipule la loi.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après les prérogatives du président de la république aux collectivités locales. «La balle est dans le camp des représentant de la population»

Figure essentiel au bon fonctionnement ...

Chaussées dégradées, nids-de-poule et manque d’entretien. Les riverains interpellent les autorités de la ville

Un revêtement routier qui se ...

Déficit d’aires de stationnement. Les policiers de la voie publique entre le marteau et l’enclume

Stationner son véhicule à Oran, ...

Agressions de l’espace public. Quelles mesures face à l’absence de civisme

Dans tous les quartiers, cités, ...

Inondation à Belgaid. Irresponsabilité et incivisme citoyens

Les premières pluies qui se ...