Accueil » RÉGIONS » Chlef. 58 fédérations de parents d’élèves en conclave

Chlef. 58 fédérations de parents d’élèves en conclave

Le centre de préparation physique des élites sportives de Chlef a abrité durant toute une journée une rencontre nationale des présidents des fédérations des parents d’élèves des 58 wilayas du pays qui se sont déplacés à Chlef pour débattre d’un sujet d’actualité sur l’école qui n’est autre que celui relatif à la déperdition et la violence en milieu scolaire qui de nos jours ont de multiples sources passant par le programme, le professeur, les parents et le milieu environnemental plein d’embuches. Les psychologues, les responsables de l’orientation scolaire, les pédagogues et les professeurs ont débattu des solutions pour mettre fin à la saignée sans pour autant oublier qu’il s’agit d’enfants ou d’adolescents confrontés à divers problèmes sociaux, des enfants, faut-il le rappeler, qui n’ont pas les moyens ni matériels, ni psychologie de suivre leur scolarité, il y a leur état de santé, s’ils sont issus de familles démunies, il y a l’analphabétisme des parents qui ne peuvent aider leurs enfants, il y a aussi la séparation des parents dû à un divorce, il y a l’éloignement des établissements de leurs douars et le manque de transport scolaire qui a contraint les filles à quitter l’école prématurément, il y a l’émigration de population, beaucoup de points négatifs dont parents ou élèves n’ont pas pu faire face. Pour la violence qui est le théâtre de scènes abominables au sein même des cours d’école, les experts renvoient ce phénomène aux conduites de certains professeurs qui ne savent pas comment s’y prendre devant un cas de violence, les enfants sont différents, certains sont orphelins de père et de mère, certains ont comme mère une marâtre dont l’enfant subit les maltraitances quotidiennement, il y a les enfants des riches bien vêtus, les enfants des pauvres mal vêtus, il y a le redoublement de classe, il y a le manque de sécurisation des enseignants au même titre que les élèves, il y a le manque total de sensibilisation relative au domaine de la violence, c’est en fait tout ça qui affecte le comportement de l’enfant, un mauvais comportement qui tôt ou tard le pousse vers la porte de sortie.

À propos A.Boukhtache

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Recensement général de l’agriculture sous le slogan «Des données justes & Développement durable». Le wali de Chlef donne le coup d’envoi

Le wali de Chlef, Brahim ...

Absence d’eau potable et d’électricité au douar Sehaïlia (Chlef). Les habitants contraints à se séparer de leurs bêtes

Les habitants de douar Sehaïlia ...

Chlef. L’arnaque aux mille facettes des faux mendiants

Bien que les services de ...

Chlef. 03 autres plages en concession cette saison estivale

Selon le directeur du Tourisme ...

Chlef. La plage Dechria bientôt nommée «Plage intelligente»

Selon le directeur du tourisme ...