Accueil » CHRONIQUE » C’est trop cher !

C’est trop cher !

Dans une mise à jour de ses préconisations thérapeutiques contre le Covid-19 publiée ce 22 avril, l’Organisation mondiale de la santé recommande «fortement» l’utilisation de l’antiviral de Pfizer, le Paxlovid, combinant nirmatrelvir et ritonavir, pour les patients atteints d’une forme non sévère de l’infection, mais à risque élevé d’hospitalisation, comme les patients non-vaccinés, âgés ou immunodéprimés. Le paxlovid doit être privilégié par rapport au molnupiravir de Merck ou le remdesivir ainsi que les anticorps monoclonaux, précise l’organisation, qui continue toutefois à militer pour la vaccination. «Il est crucial d’empêcher les gens de développer une forme grave de la maladie, de mourir. Et la vaccination est une intervention clé pour la prévention», insiste la docteure Janet Diaz, responsable de l’équipe clinique de l’OMS chargée de la riposte au Covid-19. Mais l’OMS craint que de tels médicaments soient destinés aux riches de ce Monde. A cet effet, l’OMS appelle Pfizer à être plus transparent sur les coûts et à la disponibilité de ces produits. Selon certaines sources, le prix d’un traitement complet de paxlovid aux États-Unis pourrait atteindre 530 dollars, rappelle la docteure Lisa Hedman, chargée de l’accès aux médicaments à l’OMS. Le prix pourrait être d’environ 230 € dans d’autres pays à revenu moyen. Pour le Remdesivir, le coût par ampoule est de 520 dollars, a expliqué Lisa Hedman, mais d’environ 50 à 60 dollars pour les formes génériques élaborées en Inde. Accusé, comme ses concurrents, d’avoir privé les pays les moins riches de son vaccin à ARN messager pour servir les pays à haut revenus, Pfizer a conclu des accords de licence sous l’égide des Nations Unies, permettant de fabriquer une version générique moins coûteuse du paxlovid. Mais l’OMS « recommande fortement » à Pfizer d’aller plus loin avec des prix et des contrats plus transparents et de faciliter la production de version générique de son médicament. En réalité, les multinationales ne favorisent que leur propre intérêt au dépend de la santé des citoyens du Monde. Nous l’avons vu avec le vaccin où seuls les pays riches l’ont acquis au début. Si la Chine et la Russie n’avaient pas fabriqué leur vaccin, beaucoup de pays n’auraient, peut-être, pas accès au vaccin.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La préoccupante question de la santé mentale !

L’Algérie a entrepris plusieurs actions ...

Le Soudan agonise!

Depuis avril 2023, le Soudan ...

La glissade du pétrole !

Les prix du pétrole ont ...

La statue du tortionnaire Bigeard fait polémique !

À Toul, le projet d’ériger ...

Une victoire pour la Palestine

Vendredi dernier, lors d’une résolution ...