Accueil » ORAN » Ces communes qui ferment à 16h. Un constat amer

Ces communes qui ferment à 16h. Un constat amer

Aucun responsable ne reçoit, certaines APC fermant à 16h. Le wali a haussé le ton. Il a insisté longuement, lors de la dernière session de l’APW sur le rôle et les principales missions des élus locaux, particulièrement ceux des assemblées communales précédentes. Le comble est que certaines communes qui ont un territoire immense et donc une revendication citoyenne journalière, supposée importante, ferment à 16h. Après avoir tiré sur certains anciens présidents d’assemblées communales auxquels il reproche entre autres la mauvaise gestion de l’aspect environnemental, le premier responsable de la wilaya a considéré qu’il était inconcevable, voire incompréhensible, qu’une commune ou une administration communale ferme à 16h alors que le wali est encore à la wilaya jusqu’à 22h du soir. Plaidant la cause des citoyens qui font des pieds et des mains afin de se rapprocher des responsables communaux dans plusieurs communes pour espérer dénouer leurs préoccupations mais qui paradoxalement reviennent à chaque fois bredouilles, préférant ainsi se déplacer, effectuant plusieurs kilomètres jusqu’ à l’APW pour exposer leur problèmes, le wali a trouvé injuste et indigne l’attitude de certaines communes qui rechignent à recevoir et à écouter les citoyens sur leur propre territoire. Apprenant de la bouche du P/APW, M. Chalabi, que la première assemblée a enregistré la réception de 720 citoyens au cours de la séance de mardi d’auparavant, il a tout de suite instruit de revoir le fonctionnement de plusieurs communes concernant notamment les horaires de sortie du travail des responsables et des élus. C’est, somme toute, anormal et mondain à la fois qu’un citoyen essuyant sans cesse le refus d’un responsable communal de le recevoir, se rabat sur le «deuxième filtre» après «le premier filtre» expression utilisée par le wali qui s’est dit navré au train où vont les choses dans les communes où des lacunes ont été constatées en matière d’accueil des citoyens et de prise en charge de leurs doléances.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Élection présidentielle anticipée. Une responsabilité historique

L’Algérie, un riche pays au ...

Les décisions de démolition au centre d’une Journée d’études et de formation des maires. Le wali tire ses flèches sur le permis de complaisance et les permis modificatifs

«Lever les zones d’ombre et ...

Ecole Supérieure de la Douane d’Oran. «Zéro papier» pour les formalités douanières et pas de géant vers la modernisation

La meilleure illustration du saut ...

Levée de gel sur les communes de Hassi Benokba et Hassi Bounif. Les Maires installés et reprise en charge des affaires publiques

Le wali d’Oran Sayoud Said ...

La mutation digitale dans le secteur de la Santé se poursuit. Vers le «zéro papier» dans les hôpitaux

Comment se faire soigner ou ...