Accueil » ORAN » Centre-ville. Le stationnement sauvage engendre de nombreux embouteillages

Centre-ville. Le stationnement sauvage engendre de nombreux embouteillages

Le stationnement en ville engendre de nombreux embouteillages avec un effet domino. Lors qu’un véhicule vient à stationner, les 15 à 30 secondes de moyenne, prises pour se garer, immobilisent de fait les véhicules qui arrivent derrière, engendrant souvent jusqu’à 15 à 30 minutes d’embouteillage. On est à un rapport de 60 minutes en pleine circulation. En des termes plus concrets, cela signifie que si vous êtes en train de rouler avec des personnes qui vous suivent et que vous souhaitez stationner, les personnes qui sont derrière, vont devoir s’arrêter. Sur les 15 à 20 secondes que cela vous aura demandé, celui qui est derrière perdra 20 à 30 secondes, le temps de s’arrêter, d’attendre que votre stationnement soit bien terminé, de redémarrer en toute sécurité etc… Ce temps d’attente globalisé ne cesse donc de croître, selon le même principe que l’effet accordéon, ce qui a des répercussions sur les embouteillages globaux. L’accessibilité au centre-ville et aux autres destinations à savoir Es Seddikia, Canastel, les Amandiers et bien d’autres endroits de la ville, est compliqué, à cause de certaines incivilités liées au stationnement. Le stationnement illicite sur les trottoirs connaît un fort développement dans la majorité des quartiers d’Oran; il accroît le déséquilibre modal en renforçant la part prépondérante de l’automobile dans l’espace public et en rendant le déplacement des piétons particulièrement incommode et dangereux, voire pour les personnes à mobilité réduite. Cet argument est couramment avancé pour expliquer de telles infractions et le manque de place de stationnement; pourtant, dans certains cas, il y a une ou plusieurs places libres à moins de 10 mètres. L’explication réside plutôt dans la paresse des automobilistes qui veulent se garer devant leurs destinations. La régulation du stationnement est un levier essentiel des politiques d’aménagements de l’espace public urbain.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En l’absence de contrôle et de l’application de la loi. Des cités neuves défigurées par des transformations anarchiques

La ville d’Oran a vécu ...

Environnement. Un minimum de discipline pour une ville propre

«La propreté fait partie intégrante ...

Nids-de-poule, affaissements, fosses… La voirie de tous les dangers

Le réseau routier d’une ville ...

Quartier de Choupot. Les rues Soufi Zoubida et Smain Med sombrent dans le désordre

A Hai Abdelmoumene (Ex-Choupôt), la ...

Drogue et psychotrope. Prévenir la consommation chez les jeunes

Le phénomène de la consommation ...


Warning: fopen(/tmp/comet-cache-23864639.lock): failed to open stream: No such file or directory in /home/lecarre2/public_html/wp-content/plugins/comet-cache/src/includes/traits/Shared/CacheLockUtils.php on line 52

Fatal error: Uncaught Exception: Unable to obtain an exclusive lock. in /home/lecarre2/public_html/wp-content/plugins/comet-cache/src/includes/traits/Shared/CacheLockUtils.php:53 Stack trace: #0 /home/lecarre2/public_html/wp-content/plugins/comet-cache/src/includes/traits/Ac/ObUtils.php(352): WebSharks\CometCache\Classes\AbsBaseAp->cacheLock() #1 [internal function]: WebSharks\CometCache\Classes\AdvancedCache->outputBufferCallbackHandler('<!DOCTYPE html>...', 9) #2 /home/lecarre2/public_html/wp-includes/functions.php(5277): ob_end_flush() #3 /home/lecarre2/public_html/wp-includes/class-wp-hook.php(307): wp_ob_end_flush_all('') #4 /home/lecarre2/public_html/wp-includes/class-wp-hook.php(331): WP_Hook->apply_filters('', Array) #5 /home/lecarre2/public_html/wp-includes/plugin.php(476): WP_Hook->do_action(Array) #6 /home/lecarre2/public_html/wp-includes/load.php(1102): do_action('shutdown') #7 [internal function]: shutdown_action_hook() #8 {main} thrown in /home/lecarre2/public_html/wp-content/plugins/comet-cache/src/includes/traits/Shared/CacheLockUtils.php on line 53