Accueil » ORAN » Centre hospitalier universitaire d’Oran (CHU). Casse-tête chinois pour le stationnement

Centre hospitalier universitaire d’Oran (CHU). Casse-tête chinois pour le stationnement

Aller à l’hôpital n’est généralement pas une situation agréable et se garer est une expérience d’utilisateur de plus pour chaque patient et visiteur qui viennent au centre hospitalier universitaire d’Oran (CHUO). Trouvez une place libre, n’est pas facile. Le nombre de véhicules qui accèdent quotidiennement, dépasse l’entendement. Cette situation affecte particulièrement le personnel du centre qui trouve d’énormes difficultés pour dénicher une place où stationner. Les chances pour que les employés du CHUO trouvent des places de stationnement dans les allées, face au flux quotidien des voitures qui occupent le moindre espace. Cette structure hospitalière est devenue, au fil du temps, un parking. Les commerçants pour la majorité de la Ville Nouvelle et de Plateau qui ne trouvent pas de places devant leurs commerces, s’y introduisent et garent leurs voitures pour la journée. Des citoyens se faisant passer pour des usagers ou parents de patients hospitalisés, n’hésitent pas à stationner leur véhicule, pour aller régler leurs affaires dans les environs notamment Mdina Jdida (Ville Nouvelle). L’encombrement à l’intérieur de cet hôpital est tel que même les ambulances trouvent de la peine à circuler d’un pavillon à un autre. Face aux problèmes du stationnement sauvage des véhicules à l’intérieur de l’hôpital, lesquels, non seulement perturbent le repos des malades, mais aussi gênent énormément la circulation routière au sein de l’établissement, pour mettre un terme à cette anarchie, les responsables de l’établissement devront réfléchir pour un stationnement payant pour toute personne étrangère car les ambulanciers peinent à se frayer un chemin dans l’indescriptible désordre qui règne près de l’entrée. Même l’intervention des agents de sécurité n’arrive pas à défaire l’enchevêtrement des voitures.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Stationnement anarchique. Un phénomène de longue date

Dans la deuxième wilaya d’Algérie, ...

Cités urbaines. Le phénomène de la ruralisation s’accentue

La citadinité exige un comportement ...

Campagne de nettoiement. Hai Ibn Sina enlaidie par l’incivisme et l’insalubrité

Urbanisation anarchique, service public débordé, ...

Tramway d’Oran. Plus de 40% d’usagers ne paient pas leur ticket

La société d’exploitation du tramway ...

Environnement. Gravats de matériaux, barres de fer et décombres font le décor de notre cité

Le fait de déposer, d’abandonner, ...