Accueil » RÉGIONS » Célébration du 08 mai 1945. Gloire aux 47 braves et héros

Célébration du 08 mai 1945. Gloire aux 47 braves et héros

Alors que les évènements douloureux du 08 mai 1945 qui avaient marqué le pays, sont généralement associés aux noms des villes de Sétif, Guelma et Kherrata malgré qu’ils aient débuté à Saida. Le 02 mai et ce, dans le but « d’intégrer » les ruraux qui devaient se retrouver en ville pour s’inscrire dans les rangs de l’armée française. Selon des témoignages préservés jusqu’à l’heure actuelle, ces évènements dramatiques vécus par la population de Saida ont été aussi le prélude du 8 mai 1945 même s’ils ont été mis à l’époque sous le boisseau. Ce 2 mai 1945, 47 braves héros de la ville de Saida et membres des « Amis du manifeste et de la liberté », furent arrêtés.
L’évocation de l’itinéraire de ces 47 braves saidis qui d’ailleurs ne sont plus de ce monde, ont figuré ce samedi dernier, au coeur d’une Conférence animée par un moudjahid et qui a eu pour théâtre le Musée du Moudjahid, situé dans la Cite Nasr afin de faire connaître aux générations montantes, leurs exploits et leur courage. Parmi eux, le héros Mimouni Lahcen, né en 1924 à village Boudia, plus exactement à la rue Ibn-Khaldoun et qui a vécu aux côtés de sa mère Hadja Zohra et de sa soeur de lait hadja Benyacoub Meriem – aujourd’hui décédées. Feu Lahcen mourut le 10 Octobre 1965 à la suite d’un mystérieux accident de la route, survenu sur la route de Ain-Defla (ex-Duperet).
Il revenait du Caire où il avait représenté L’Algérie à une conférence internationale des Syndicats puisqu’il était Secrétaire National de L’UGTA, chargé des relations extérieures. Il a été l’un des formateurs des SMA en 1939. Il participa au grand rassemblement des SMA à Tlemcen où pour la première fois « Min Jibalina » a été entonné par plus de 100.000 scouts de toutes les régions du pays. Il a été également un membre influent du PPA au niveau de la région de Saida et devint membre régional en 1943, avec pour mission de contacter d’autres cellules du PPA pour une coordination. Feu Lahcen Mimouni fut le principal organisateur de l’insurrection du 18 mai 1945 à Saida et sa cellule participa à l’incendie de la mairie de la ville. Il a été arrêté le 16 juin 1945 avec ses camarades du PPA. Sa soeur Hadja Benyacoub disait de son vivant: « Je me rappelle encore de cette journée où mon frère Lahcen a été arrêté puis transféré à la prison d’Oran. Il a été jugé et condamné le 6 novembre 1945 à la peine capitale pour haute trahison ». Son pourvoi en cassation sera rejeté par De Gaulle lui-même. Il sera tout de même amnistié le 16 mars 1946 et libéré mais avec interdiction de rejoindre sa ville natale Saida. Alors, il continuera de militer à Oran où il sera arrêté une autre fois lors de la grève des huit jours de 1957. Relâché plus tard, il rejoint le mouvement syndical des cheminots et devient par la suite Secrétaire National chargé des relations extérieures… Gloire à nos chouhadas !

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. 05 dealers dont un mineur arrêtés

Agissant sur information, les forces ...

Saïda. Les trottoirs squattés aux quatre coins de la ville

Certes, une lutte sans merci ...

Saison de froid et de pluie à Saida. Quel sort pour nos SDF?

L’hiver est là et personne ...

Saida. Grande campagne de sensibilisation contre le monoxyde de carbone

Avant-hier matin, sur la grande ...

MC Saïda. Un directoire pour relancer la machine

Une fois de plus et ...