Accueil » ACTUALITE » Célébration de la Journée Nationale de la Presse Tebboune persiste et signe: Le droit du citoyen à une information juste

Célébration de la Journée Nationale de la Presse Tebboune persiste et signe: Le droit du citoyen à une information juste

C’est en ces termes que le président Tebboune a tenu à célébrer, avec la corporation journalistique, la Journée Nationale de la Presse célébrée, annuellement, le 22 octobre. Il reconnaît dans ce message adressé aux hommes et aux femmes de la corporation que les journalistes traversent, aujourd’hui, une étape charnière de leur carrière, à la faveur de la variété et du développement des contenus et des formes des moyens d’information et de communication, lesquels ouvrent grande la voie à la créativité à travers l’utilisation du numérique et des supports électroniques dont certains sont, malencontreusement, exploités à des fins d’atteinte à la dignité humaine, loin de tout respect de l’éthique professionnelle. Alors que, poursuit-il dans ce message, après un long plaidoyer sur la révolution numérique et les start-up: «Nous rendons hommage à la famille de la presse pour son professionnalisme dans la couverture de cette échéance qu’est le Référendum». Il réitère son engagement à garantir la liberté de la presse et d’expression, dans le cadre des lois en vigueur et des garde-fous éthiques auxquels doit se conformer, instinctivement, le journaliste dans l’accomplissement de sa mission médiatique noble. Nos médias, renchérit le Président Tebboune, dans ce message adressé à la corporation journalistique, sont en mesure de s’ériger en donneurs de leçons en matière de professionnalisme pour le compte de médias de certains pays qui prétendent le leadership en termes de liberté de la presse, mais qui, en réalité, n’en font qu’un slogan vain qui n’a de fin que des règlements de compte conspirés par des lobbies hostiles à l’Algérie qui demeurera toujours invincible. Par rapport au volet relatif au Référendum, il affirme à ce sujet qu’à l’approche de l’échéance référendaire, je ne puis que renouveler mon invitation aux Algériennes et aux Algériens, à l’intérieur du pays et à l’étranger, à participer en toute démocratie à ce Référendum que la presse nationale a accompagné dans ses différentes étapes, par des actions de sensibilisation et des couvertures médiatiques des activités et débats y afférents. Dans le souci du renforcement de cette prestation, le projet de révision de la Constitution garantit le droit à la création de sites et de journaux électroniques, en consécration de la liberté de la presse avec tout ce qu’elle comporte comme liberté d’expression, de créativité et de droit d’accès aux sources d’information et de protection de l’indépendance du journaliste et du secret professionnel. Néanmoins, il met en garde contre ce qu’il a qualifié de « mercenaires » qui, de surcroît, sont des mercenaires et des traîtres qui transforment des sites électroniques en terreau fertile pour la diffusion de tels discours et de toutes les campagnes acharnées visant à semer la discorde et à saper le moral des citoyens. Il rassure être satisfait devant la qualité et la crédibilité du service offert par les médias algériens, à travers l’utilisation des sites électroniques et des réseaux sociaux pour la diffusion de l’information en temps réel, la célérité dans la diffusion et le partage ainsi qu’une interaction immédiate avec le thème du Référendum. Dans ce message, le Président de la République a passé au peigne fin la révolution numérique, l’adoption de cette opération qu’est la mise en place de plateformes numériques spécifiques, dans le souci de répondre au mieux aux doléances nombreuses de la société civile, en vue d’accompagner ces efforts par la sensibilisation et l’incitation au numérique et aux solutions technologiques, en tant que choix incontournable pour l’édification de l’Algérie nouvelle dont l’acte de naissance a été établi par le hirak populaire béni, dit-il encore. Il en profite pour lancer un appel à tout citoyen qui se trouve au cœur de la transition numérique, à s’intégrer à cette opération à travers l’acquisition d’un nouveau mode de pensée et l’adoption d’un nouveau mode de vie adapté aux solutions électroniques innovantes, mises en place par les institutions nationales, à l’instar du e-paiement et des différentes transactions administratives et économiques. Il conclut son message et à l’approche de l’échéance référendaire, par renouveler son invitation aux Algériennes et aux Algériens, à l’intérieur du pays et à l’étranger, à participer en toute démocratie à ce Référendum que la presse nationale a accompagné dans ses différentes étapes, par des actions de sensibilisation et des couvertures médiatiques des activités et débats y afférents. Voilà les principaux axes de son message adressé, jeudi dernier, à la corporation de la presse, à l’occasion de la Journée Nationale de la Presse et la remise du Prix du Président de la République du journaliste professionnel, un prix pour rappel initié par l’ex-président démissionnaire Abdelaziz Bouteflika.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Forum économique algéro-italien au CIC à Alger. Pour un partenariat gagnant-gagnant

L’ambassadeur d’Italie en Algérie, après ...

Relations bilatérales algéro-italiennes .Le Premier ministre italien, Mario Draghi, aujourd’hui à Alger

Mais qu’est-ce qui fait courir ...

Micro-entreprise. Le Salon international prévu au mois de septembre prochain

Dans le domaine de la ...

Propos du Ministre du tourisme sur les vacances des Algériens. Une question de pouvoir d’achat

La saison estivale est bel ...

Grâce présidentielle. Mesures d’apaisement pour 44 hirakistes

Il s’agit, selon le communiqué ...