Accueil » ACTUALITE » Canicule. Ça chauffe à Alger

Canicule. Ça chauffe à Alger

Les Algériens suffoquent suite à la hausse vertigineuse des températures enregistrées, hier, et pendant le week-end dernier sur l’ensemble du pays. Raison pour laquelle ils prennent d’assaut les plages et pour cause c’est la canicule. Les citoyens ne sont pas habitués à ces chaleurs extrêmes qui plafonnent les 57 degrés et plus. Notons que les pics de chaleurs ahurissants ont atteint jusqu’à les 50 degrés dans les régions du nord sans oublier les températures excessives à Tindouf et Adrar. À Alger la température oscille et se situé entre 45 à 47 degrés où il a fait plus chaud que l’année dernière avec un taux élevé d’humidité et on a constaté de visu plusieurs cas d’asphyxie, en majorité de personnes âgées hospitalisées dans le service des urgences au niveau de l’hôpital de Zéralda de l’ouest d’Alger. Toutefois, on vient, notamment, d’enregistrer des pics allant jusqu’à 51 degrés à Alger. La capitale Algéroise a été désertée lors de ce week-end pour cause de canicule. Les quelques vents de fraîcheur qui ont fouetté l’après-midi de jeudi dernier lors de la soirée de samedi soir ont vite été dissipés, laissant place au retour de dame chaleur qui trouve son nid de prédilection dans les quartiers populaires pendant que les plages algéroises sont carrément squattées tôt dans la journée. En effet, selon un bulletin météo spécial (BMS) émis par l’Office National de Météorologie, plusieurs régions du centre et de l’ouest du pays, ont connu, hier, des températures caniculaires pouvant atteindre les 46 degrés Celsius. A l’évidence, plusieurs wilayas du centre telles Alger, Blida, Tipaza, Tizi-Ouzou, Chlef entre autres, seront touchées par ce BMS, notamment les wilayas de l’ouest du pays telles Ain Témouchent, Oran, Mascara et Mostaganem. Ces régions sont déjà placées sous vigilance orange et le minimum de pic et de températures atteindront les 42 degrés. Les plages d’Alger que ce soient celles du côté Est plus précisément Ain Taya ou celles de l’ouest d’Alger telles Zeralda ont été squattées par les citoyens. Ceux-ci sont sortis tôt se rafraîchir avant d’être rattrapés par les pics de température, alors que tous les magasins avaient baissé rideau lors de ce samedi dernier pour cause de canicule. Les responsables des bulletins météorologiques appellent à la vigilance pour notamment éviter les cas d’intoxications alimentaires et les dangers que peut engendrer la canicule. Dans son bulletin BMS, Météo Algérie a placé en vigilance orange de niveau 2 les wilayas de Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Mascara, Relizane, Chlef et Ain Defla. Ces wilayas susmentionnées connaîtront des températures qui oscilleront entre 44 et 46 °C durant toute la semaine.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Création de l’UGTA et nationalisation des hydrocarbures. Un 68ème anniversaire de bon augure

Le rassemblement prévu, hier, devant ...

4ème Conférence africaine sur la gestion des Finances publiques. Blanchiment d’argent et lutte anti-corruption en ligne de mire

La lutte contre les flux ...

Lutte contre la drogue. Pour une approche stratégique appropriée

Les affaires et les procès ...

18ème édition du Salon International de la Pharmacie en Algérie (SIPHAL). Industrie pharmaceutique algérienne: Quelles perspectives?

Cette démarche s’inscrit dans le ...

ENTMV. Un navire italien et un solde sans précédent des billets

Le navire italien affrété par ...