Accueil » RÉGIONS » Campagne oléicole fait encore des victimes à Bouira. 29 accidents enregistrés à travers les différentes régions de la wilaya

Campagne oléicole fait encore des victimes à Bouira. 29 accidents enregistrés à travers les différentes régions de la wilaya

Lancée depuis plus d’un mois, la campagne oléicole bat son plein aux quatre coins de la Wilaya. Cette tradition ancestrale comporte néanmoins quelques risques liés à l’imprudence de certains. En effet, chaque année à pareille époque, l’on commence à enregistrer les premiers accidents qui s’y produisent durant cette campagne de ramassage d’olives. Ces accidents vont de la simple écorchure jusqu’à des cas plus graves comme les fractures. Ainsi, selon Monsieur Youcef Abdat responsable de la cellule d’information et de communication de la protection civile de la Wilaya de Bouira, les éléments de la protection civiles sont intervenus lors de la dite campagne pas moins de 29 fois pour évacuer au niveau des différents hôpitaux et autres structures sanitaires, hommes et femmes pour diverses blessures après avoir fait des chutes du haut des oliviers, fort heureusement aucun décès n’est à déplorer jusqu’à présent. Plusieurs fractures sont à l’origine de ce genre d’accident, le premier est le manque d’expérience des arrivistes dans cette activité et le manque de vigilance, la raison suivante est parfois l’abondante récolte dont le poids fragilisent les branches qui se brisent ou cèdent au moindre poids supplémentaire, brusquement par surprise sans donner le temps au grimpeur de s’accrocher et ni même d’orienter sa chute. Notre interlocuteur ajoute dans la foulée que les accidentés évacués par nos éléments dans les différentes structures sanitaires au niveau des services des urgences, présentent de multiples blessures entre contusions, luxations et autres fractures, dont le dernier cas en date du jeudi passé, une femme âgée d’une quarantaine d’années qui s’est présentée à l’hôpital de la ville de M’cheddellah avec une fracture à une jambe en plus de contusions. Un bilan sommaire de ce début de campagne fera ressortir que 80% des cas accidentés sont des femmes, un phénomène qui s’explique par le manque d’agilité par rapport aux hommes doublé d’un poids nettement supérieur du fait de l’obésité et la prise du poids qui gagne du terrain chez les femmes. A signaler que ce phénomène de chute à partir des oliviers tout au long de la campagne oléicole, n’a jamais fait l’objet d’une quelconque campagne de sensibilisation des services concernés, à savoir ceux de la direction de l’agriculture, malgré le fait que chaque année enregistre et comptabilise son lot d’accidentés qui s’en va crescendo dont la plupart s’en sortent avec des séquelles plus ou moins graves voire même handicapantes à vie et finissent leurs jours cloués sur le lit ou sur des fauteuils roulants avec cette remarque qu’aucun propriétaire d’une oliveraie n’a envisagé de faire une assurance maladie.

À propos Hocine Taib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bouira. Un jeune se donne la mort

Un jeune, âgé de 27 ...

Candidats aux différents examens à Bouira. Préparation et prise en charge sur le plan psychologique

Compte tenu de la grande ...

Sonelgaz de Bouira. 08 bornes de recharges pour véhicules électriques

Dans un communiqué rendu public ...

Bouira. Un septuagénaire fauché par un train

Un septuagénaire a été percuté, ...

Bouira. La mosquée «El-Taqwa» dans la cité des 200 logements volée

Les mosquées sont devenues la ...