Accueil » ACTUALITE » Campagne de prévention et de sensibilisation dans le Sud. Attention aux feux de récoltes !

Campagne de prévention et de sensibilisation dans le Sud. Attention aux feux de récoltes !

Une récolte prometteuse en perspective pour la saison 2022 dans les régions du sud du pays qui sont suffisamment bien irriguées selon les projections de l’Union nationale des paysans algériens. Celle-ci rassure quant à la disponibilité de la richesse céréalière dans les semaines à venir. Elle prédit un pourcentage de 70% de cette production céréalière pour la prochaine saison des récoltes suite aux dernières averses après plus de trois mois de sécheresse. Mais gare aux feux de récoltes ! Cette fois, les agriculteurs seront assistés et accompagnés par les éléments de la Protection civile durant les moissons compte tenu de certaines statistiques et données. Une démarche qui peut à court terme bien valoir des satisfactions afin de préserver la production agricole de risque d’incendie. Un dispositif de veille et de prévention contre les feux de forêts a été mis en place pour la saison 2022 par la Direction générale de la protection civile. Il n’est pas inutile de rappeler que les incendies de forêts de 2021 avaient causé la perte de plusieurs hectares de végétal et de faune. Le ministère de l’agriculture parlait à cette époque-là de perte de 89.000 hectares dans 35 wilayas. C’est dire que pour la saison 2022, il faudrait faire très attention aux feux des récoltes dans le sud, un phénomène naturel récurrent auquel l’Etat a mis en place une stratégie pour le contourner. Tout compte fait, la Protection civile organise, depuis hier mercredi, une campagne de prévention et de sensibilisation sur les feux de récoltes au niveau des wilayas du Sud du pays, en vue d’éviter que des centaines d’hectares ne partent en fumée. Compte tenu que le pays a suffisamment jusqu’ici perdu des hectares de végétations, l’objectif est de se prémunir contre le risque des feux de récoltes. « En application de son programme annuel de prévention et de sensibilisation, la Direction générale de la protection civile organise, à partir du 13 avril 2022, une campagne de prévention et de sensibilisation sur la prévention des incendies de récoltes au niveau des wilayas sud du pays, d’Adrar, Timimoune, El Menaa, Ain Salah, Béni Abbes, Ouargla et Ghardaïa, où la campagne des moissons débute à la fin du mois d’avril », note la Protection civile dans un communiqué. Selon la même source, « le coup d’envoi officiel de cette campagne sera donné depuis le siège de la direction de la Protection civile de la wilaya d’Adrar » avec l’objectif de « participer activement à la préservation et la sécurisation de la production nationale de céréales ». Cette campagne est destinée aux agriculteurs afin de les sensibiliser sur « la nécessité de respecter et d’appliquer intégralement les mesures préventives devant permettre d’éviter les départs de feu » et sur « les mesures et dispositions à mettre en place pendant et après l’achèvement du processus de récolte », explique la même source. La protection civile compte, dans ce contexte, « accompagner les agriculteurs durant la campagne de moisson en mettant en place un dispositif opérationnel composé de moyens d’intervention visant à maîtriser et éteindre les incendies dès leurs déclenchements afin de limiter les pertes et leurs impacts économiques et contribuer ainsi au renforcement de notre sécurité alimentaire ». La Direction générale de la Protection civile rappelle, à ce titre, que « chaque année, plusieurs cas de feux de récoltes sont enregistrés par les unités opérationnelles de la protection civile générant des pertes importantes ». « Ainsi, l’analyse des données statistiques des cinq dernières années révèle que la majorité de ces incendies résulte du non-respect des règles et consignes de prévention », a-t-elle soutenu, précisant que « ces incendies sont souvent causés par le manque d’entretien des équipements en particulier les moissonneuses-batteuses », mais aussi par « le manque d’extincteurs et des citernes d’eau d’une capacité suffisante et la méconnaissance par les agriculteurs des principes de la première intervention pour limiter la propagation du feu en attendant l’arrivée des secours de la protection civile ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

108 milliards de centimes pour la Commune d’Oran. «Est-ce une valeur déductible de la fiscalité ou une compensation du FFCL ?»

La commune d’Oran vient de ...

Des réductions de 10 à 25 % durant le mois de Ramadhan. Aucune hausse des prix ne sera tolérée

Les Algériens peuvent s’estimer heureux ...

La pionnière du syndicalisme féminin oranais Keltoum Abderahmane n’est plus. Décédée le jour de la création de l’UGTA

Un pilier du militantisme et ...

Resserrement des rangs pour l’édification de l’Algérie nouvelle. Le discours optimiste de Tebboune

Comment édifier une Algérie nouvelle ...

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation ...