Accueil » ORAN » Campagne de nettoiement. Hai Ibn Sina enlaidie par l’incivisme et l’insalubrité

Campagne de nettoiement. Hai Ibn Sina enlaidie par l’incivisme et l’insalubrité

Urbanisation anarchique, service public débordé, incivisme et insalubrité tels sont les fléaux qui pèsent encore lourdement sur le quotidien des habitants d’Ibn Sina. A cette altération du paysage environnemental peu reluisante, s’ajoute la prolifération de centaines de tas d’ordure et de gravats, illégalement déposés n’importe comment et n’importe où. Certes, l’incivisme de la population y est pour beaucoup, le commerce anarchique et informel encore plus, comme les marchands de fruits et légumes qui ont envahi tout le secteur. Ils sont responsables de cet état de fait déplorable. En fin de journée, ils laissent derrière eux des produits avariés, jetés par terre, causant ainsi des désagréments aux passants et dégageant des odeurs nauséabondes, empestant carrément l’environnement. Cependant, la responsabilité incombe aussi aux comités et associations qui apparemment ne font rien pour trouver une solution à cette équation irrésolue. Face à ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur, une vaste opération de nettoiement, initiée par le secteur urbain Ibn Sina (ex-Petit Lac), a ciblé plusieurs endroits. L’objectif de cette campagne a visé le nettoyage et la désinfection de ces lieux qui ont connu une dégradation avancée du cadre de vie avec, en particulier, la prolifération et l’accumulation de déchets ménagers et ordures diverses avec toutes les conséquences néfastes sur la santé du citoyen et de l’environnement. Cette campagne a été tant attendue par les habitants du secteur en question ; tous les moyens matériels et humains ont été mobilisés pour la réussite de cette opération. Malheureusement les associations et la société civile étaient aux abonnés absents et pourtant cette opération civique concerne le citoyen en premier lieu. De telles campagnes d’assainissement doivent s’organiser en permanence pour les transformer en un acte citoyen traditionnel du comportement de l’individu et de la société. Chaque citoyen doit, à son niveau, apporter un plus pour améliorer le cadre de vie dans lequel il vit. Il faut que le changement tant espéré par tout le monde, commence au niveau individuel. Tout un chacun doit participer à cette mutation que nous espérons pérenne. Grâce à cette opération, une grande partie du quartier a retrouvé une propreté longtemps recherché.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Agressions de l’espace public. Quelles mesures face à l’absence de civisme

Dans tous les quartiers, cités, ...

Inondation à Belgaid. Irresponsabilité et incivisme citoyens

Les premières pluies qui se ...

Transport en commun. L’indispensable régulation

Tous les moyens de transport ...

Salles de cinéma détournées. Une enquête s’impose

Regrettable est l’état actuel des ...

Dégradation de l’environnement. Impact direct et négatif sur la société

La question environnementale est centrale ...